Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : GRANDS REVES
  • : Ce blog se veut un lieu où partager au sujet des rêves et plus particulièrement des "grands rêves"... il se propose de recueillir ces derniers, d'en faire la collecte...Pour déposer un rêve, cliquez sur "contact" ci-dessous ou envoyez-le à undeuxtrois4@orange.fr Merci. ATTENTION : LE BLOG A DEMENAGE EN 2015
  • Contact

Profil

  • La Licorne
  • Autre blog (photos et citations) :
www.fabulo.blogspot.com
  • Autre blog (photos et citations) : www.fabulo.blogspot.com

Quelques précisions

Se pencher sur les "grands rêves"...drôle d'idée ? Pour quoi faire ? Pour se vanter d'avoir eu un rêve exceptionnel ? Non...surtout pas.

Mais plutôt pour retrouver parmi nous, gens soi-disant "civilisés" du 21 ème siècle, un peu de cette sagesse ancienne qui consiste à ne pas garder pour soi ce qui nous est "tombé du ciel" (ou du Soi)...

Chaque matin, les amérindiens commençaient leur journée en se racontant leurs rêves de la nuit...et ils avaient sans doute bien raison. Ils en tiraient de grands enseignements pour leur vie.

On dit qu'un rêve non recueilli, non interprété, est comme une lettre qu'on a reçue et qu'on n'a pas ouverte...Ouvrons donc ensemble notre "courrier" des profondeurs...et partageons les nouvelles !

Recherche

L'or des rêves

DSCF3866

Souviens-toi de tes rêves,

observe-les comme un territoire inconnu

car ils viennent des profondeurs de toi-même,

porteurs d'un conseil, d'un message

ou d'un avertissement.

.

Les rêves spirituels se distinguent

des rêves ordinaires

par l'intensité de leurs couleurs

et la force de l'émotion,

comme l'or se distingue du métal vulgaire.

Ils viennent dans un esprit

capable d'émerveillement,

qui regarde à l'intérieur de lui-même.

.

Sers-toi des rêves pour guérir, aimer

ou soulager ceux qui souffrent.

.

Sagesse amérindienne

.

Archives

Visiteurs

Carte

Map

 

Blogs Ou Sites À Visiter

12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 21:12

montage 2

      Je suis en montagne,

je grimpe dans un chemin enneigé

mais j'avance facilement.

Je me retourne pour admirer un paysage sublime

(vert et ensoleillé !).

L'endroit est isolé et je suis seule

mais je me sens bien, en confiance.

J'arrive au sommet de la montagne

et là, sous la neige,

s'épanouissent des cosmos.

.

Rêve reçu par Mingingi

Janvier 2012

.

 

Partager cet article
Repost0
11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 20:09

au-delà

 

Carl-Gustav Jung et Marie-Louise Von Franz se sont interrogés sur la "réalité" éventuelle

d'une manifestation post-mortem à travers le rêve.

Aprés avoir admis que les morts puissent se manifester

à travers certains phénomènes parapsychiques

(en admettant aussi qu'on ne puisse le démontrer pour l'instant),

Marie-Louise Von Franz écrit dans "Les Rêves et la Mort" :

.

"Nous nous trouvons dans une situation analogue

lorsque nous devons interpréter des rêves dans lesquels

les morts apparaissent à une personne encore en vie...

Je les interpréterai sur le plan de l'objet,

c'est-à-dire en les expliquant non par des éléments subjectifs tenant au rêveur,

mais comme une manifestation de la survie post mortem d'un défunt."

.

Il faut savoir que M-L Von Franz avait elle-même fait l'expérience d'un rêve

au cours duquel son père décédé lui rendait "visite",

et que Jung, interprétant ce rêve, avait lui aussi admis la réalité objective de cette visite :

le père avait véritablement manifesté sa présence par ce rêve.

.

Hélène Renard

"Les rêves et l'au-delà" p76

.

Partager cet article
Repost0
11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 10:38

Sculpture de Folon

Vers le ciel Folon

 

 

Il est important que nous ayons un secret,

et l'intuition de quelque chose d'inconnaissable.

Ce mystère emplit la vie d'une nuance d'impersonnel,

d'un "numinosum".

Qui n'a pas fait l'expérience de cela

a manqué quelque chose d'important.

L'homme doit sentir qu'il vit dans un monde qui,

d'un certain point de vue, est mystérieux,

qu'il s'y passe des choses, dont on peut faire l'expérience

-bien qu'elles demeurent inexplicables-

et non seulement des choses qui se déroulent

dans les limites de l'attendu.

L'inattendu et l'inhabituel font partie de ce monde.

Ce n'est qu'alors que la vie est entière.

.

C-G Jung

.

 

Partager cet article
Repost0
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 11:11

silhouette femme

 

Cette nuit, j'ai fait un beau rêve. Une amie, très chère à mon coeur,

décédée en 1983 d'un cancer de la peau à l'âge de 40 ans,

m'est apparue dans mon rêve.

Ce n'est pas la première fois qu'elle m'apparaît ainsi.

Ce qui est curieux, c'est la répétition de l'histoire car, à chaque fois que cela se produit,

c'est toujours autour du même thème : elle revient pour me voir,

je la retrouve, étonné et heureux comme quand elle était vivante,

belle, émouvante, avec son langage si particulier et cette présence très personnelle.

Je pense que c'est une façon de me dire qu'elle est toujours là à mes côtés.

J'ai remarqué que ce rêve survenait à des moments importants de mon existence,

lorsque de nouveaux événements ou des changements se préparaient à surgir.

Ce matin, en me réveillant, j'ai longtemps laissé mes yeux fermés

pour continuer à m'imprégner de ses vibrations.

Je continuais à sentir sa présence.

.

 Rêve reçu par Daniel 

Février 2012

 

Partager cet article
Repost0
9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 14:49

                                  image ici

                  Homme sage                     Gandhi1

 

On voit apparaître, dans le rêve déposé par Mabes, la figure archétypique bien connue de "l'homme sage" ou du "vieux sage".

Cette figure apparaît dans les fantasmes et dans les rêves, mais aussi dans des oeuvres culturelles. Elle est représentée par une figure masculine, âgée, bonne et pleine de sagesse, qui, grâce à son savoir et à son expérience, peut aider et guider les autres.

 

On peut penser à Gandhi, à certains sages indiens ou à différents maîtres spirituels, mais aussi à des personnages de fiction comme Gandalf (Seigneur des Anneaux), Dumbledore (Harry Potter) ou Merlin l'enchanteur (légende du Roi Arthur).

Il serait peut-être intéressant de se pencher sur cet archétype qui "vit en nous"...Comment le percevez-vous ? L'avez-vous déjà rencontré dans vos rêves ? Sous quelle forme ?

Partager cet article
Repost0
9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 11:34

 

Seul 1

 

Je ne me prévaux d'aucune théorie des rêves;

j'ignore leur provenance.
Je ne suis pas le moins du monde assuré

que ma façon de traiter les rêves mérite le nom de méthode.

Je partage tous les préjugés contre leur interprétation, 

mélange d'incertitude et d'arbitraire.
Mais, d'un autre côté, je sais

que lorsqu'on médite un rêve assez longtemps,

en allant au fond,

lorsqu'on le conserve par devers soi,

l'examinant de temps en temps sous divers aspects,

il s'en dégage en général, toujours, un intérêt certain.

.

C-G Jung

Partager cet article
Repost0
8 février 2012 3 08 /02 /février /2012 00:06

barque 5

Voilà un des rêves   qui m'a le plus marquée et interrogée :

.

Je suis en train de me promener de tente en tente

dans un salon gastronomique au long d'un lac ou d'un fleuve.

A un moment donné, je veux aller faire des photos

un peu plus loin sur la rive. Des amis m'accompagnent et là,

je vois dans mon appareil quelque chose

que je n'arrive pas à photographier.

J'appelle mes amis:

un vieil homme est chargé sur une barque,

il a l'air très vieux, très sage et extrêmement maigre, 

très serein et souffrant à la fois...

puis les deux hommes qui l'entourent

se mettent à le dévorer,

à le dépecer méthodiquement...

.

Rêve reçu par  Mabes 

 (vers 1998)

.


Partager cet article
Repost0
7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 15:40

ÉcrireOn a toujours avantage à noter ses rêves. C'est une habitude à prendre. Faute de quoi, on en oublie au moins quatre-vingt-dix pour cent et on ne peut faire des recoupements. Certains rêves sont reliés entre eux à plusieurs nuits d'intervalle. Leur enchaînement est très éclairant pour leur compréhension.

 

L'écriture des rêves nous permet, en outre, d'obtenir le recul nécessaire à leur interprétation. Les rêves "trop frais" exercent facilement un pouvoir de fascination qui entrave leur décodage. Leurs images doivent se décanter. leur sens réel nous apparaît nettement parfois longtemps après leur venue. Acteurs de nos rêves, il nous arrive d'avoir du mal à en devenir les spectateurs. La forme écrite confère aux rêves l'objectivation nécessaire à leur étude.

 

On peut s'astreindre à n'écrire que les grands rêves. Mais comment les distinguer des autres ?

 

"Il y a un moyen très simple pour savoir s'il s'est agi d'un grand rêve pendant la nuit : il y a en nous comme une obligation de le raconter à autrui"." (Ernst Aeppli)

 

Les grands rêves se produisent quand l'inconscient veut à tout prix nous rejoindre. Il est important de les comprendre. Ils font sur nous une vive impression et nous en gardons la mémoire pendant de nombreuses années. Il est bon de les noter pour en consigner tous les détails, qui, eux, s'effacent à la longue.

 

On a intérêt à titrer ses rêves. En plus d'en faciliter le repérage, cette pratique en fait ressortir l'essentiel. Enfin, il est utile de mentionner la date et le jour des rêves ainsi que les événements quotidiens qui suivent les rêves.

.

Laurent Lachance

"Les rêves ne mentent pas"

.

Partager cet article
Repost0
6 février 2012 1 06 /02 /février /2012 14:33


jung-details-livre-rouge.jpg

 

Je dois apprendre que l'écume de ma pensée, mes rêves, sont le langage de mon âme.

Je dois les porter dans mon coeur et les bercer dans ma tête, comme les paroles de l'être le plus cher.


Les rêves sont les paroles qui guident l'âme.

Comment donc pourrais-je ne pas aimer mes rêves et ne pas faire de leurs mystérieuses images l'objet de mes réflexions quotidiennes ?


Tu penses que le rêve est stupide et laid.

Qu'est-ce qui est beau ? Qu'est-ce qui est laid ? Qu'est-ce qui est intelligent ? Qu'est-ce qui est stupide ?

 

L'esprit de ce temps est ta mesure. L'esprit des profondeurs, pourtant, le dépasse aux deux bouts.


Seul l'esprit de ce temps connaît la différence entre le grand et le petit. Cette différence est cependant caduque comme l'esprit qui la reconnaît.

 

L'esprit des profondeurs m'a même appris à considérer mes actions et mes décisions comme dépendantes des rêves. Les rêves préparent la vie et ils te déterminent sans que tu comprennes leur langage.


On aimerait apprendre ce langage, mais qui est capable de l'enseigner et de l'apprendre ? Car l'érudition seule ne suffit pas; il existe un savoir du coeur qui donne de plus profondes explications.


Le savoir du coeur ne se trouve dans aucun livre et dans la bouche d'aucun professeur, mais il grandit en toi comme la graine verte sort de la terre noire.

 

L'érudition fait partie de l'esprit de ce temps, mais cet esprit ne saisit aucunement le rêve, car l'âme est partout où le savoir érudit n'est pas.

.

C-G Jung "Le livre rouge"  p 233

 

Partager cet article
Repost0
6 février 2012 1 06 /02 /février /2012 00:44

Capteur de rêves

 

Le "capteur de rêves" ou "attrape-songes" était utilisé par les indiens d'Amérique.


Il a la forme d'un cerceau de bois recouvert d'un filet disposé en toile d'araignée, auquel on ajoute des plumes et parfois des perles.


Le capteur se suspend dans la pièce où quelqu'un dort, par exemple un bébé.


Il attire les rêves qui circulent. Les bons rêves connaissent la voie et passent à travers l'ouverture du filet pour glisser jusqu'au dormeur qui pourra les poursuivre à son réveil.


Les mauvais rêves ne sachant où aller s'empêtrent dans le filet, où ils restent prisonniers avant d'être détruits par les lueurs du jour.


Les rêves, qui occupaient une place centrale dans l'univers spirituel des indiens d'Amérique du Nord, étaient le principal procédé de communication avec le monde invisible.


.

(pour plus de renseignements , cliquer sur les liens, au début du texte)

.

La Licorne


 

 

 


Partager cet article
Repost0