Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : GRANDS REVES
  • : Ce blog se veut un lieu où partager au sujet des rêves et plus particulièrement des "grands rêves"... il se propose de recueillir ces derniers, d'en faire la collecte...Pour déposer un rêve, cliquez sur "contact" ci-dessous ou envoyez-le à undeuxtrois4@orange.fr Merci. ATTENTION : LE BLOG A DEMENAGE EN 2015
  • Contact

Profil

  • La Licorne
  • Autre blog (photos et citations) :
www.fabulo.blogspot.com
  • Autre blog (photos et citations) : www.fabulo.blogspot.com

Quelques précisions

Se pencher sur les "grands rêves"...drôle d'idée ? Pour quoi faire ? Pour se vanter d'avoir eu un rêve exceptionnel ? Non...surtout pas.

Mais plutôt pour retrouver parmi nous, gens soi-disant "civilisés" du 21 ème siècle, un peu de cette sagesse ancienne qui consiste à ne pas garder pour soi ce qui nous est "tombé du ciel" (ou du Soi)...

Chaque matin, les amérindiens commençaient leur journée en se racontant leurs rêves de la nuit...et ils avaient sans doute bien raison. Ils en tiraient de grands enseignements pour leur vie.

On dit qu'un rêve non recueilli, non interprété, est comme une lettre qu'on a reçue et qu'on n'a pas ouverte...Ouvrons donc ensemble notre "courrier" des profondeurs...et partageons les nouvelles !

Recherche

L'or des rêves

DSCF3866

Souviens-toi de tes rêves,

observe-les comme un territoire inconnu

car ils viennent des profondeurs de toi-même,

porteurs d'un conseil, d'un message

ou d'un avertissement.

.

Les rêves spirituels se distinguent

des rêves ordinaires

par l'intensité de leurs couleurs

et la force de l'émotion,

comme l'or se distingue du métal vulgaire.

Ils viennent dans un esprit

capable d'émerveillement,

qui regarde à l'intérieur de lui-même.

.

Sers-toi des rêves pour guérir, aimer

ou soulager ceux qui souffrent.

.

Sagesse amérindienne

.

Archives

Visiteurs

Carte

Map

 

Blogs Ou Sites À Visiter

13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 15:01

Avec le rêve 19, nous entrons dans un univers assez particulier...un univers fantastique et irréel... un univers de contes de fée !


Nous croisons tout d'abord une souris familière, apprivoisée, qui nous rappelle immédiatement les sympathiques "petites souris" des histoires pour enfants et des dessins animés.


Souris (ou plutôt souriceau) qui a d'ailleurs la capacité "magique" de se transformer en être humain...puisqu'elle devient, au milieu du rêve, un beau prince hindou qui semble, lui, tout droit sorti des...contes des mille et une nuits.


Les souris, quand elles sont liées à l'enfance, sont toujours sympathiques...Qu'on pense par exemple à la petite souris qui "ramasse" les dents de lait, à Mickey, aux souris du film "Cendrillon" ou plus récemment, à Stuart Little, la "souris qui parle"...Dans les histoires de ce genre, ce sont presque toujours des personnages serviables et attachants.


Souris cendrillon

Pourtant, chez les adultes et dans la vraie vie, elles ont plutôt mauvaise réputation. Du moins en Occident. Elles "font peur" aux femmes, elles vivent dans l'ombre, elles rongent tout...elles sont souvent assimilées aux rats, qui sont vecteurs de maladie...elles sont vues comme destructrices et nuisibles.


Le fait que le souriceau, dans le rêve, se transforme en "prince hindou" montre que sa nature est positive et même assez "noble".

Or, j'ai découvert, en faisant quelques recherches sur internet, que c'est justement en Orient et en Inde, dans la religion hindoue, que les petits rongeurs ont une symbolique positive (ils représentent l'intelligence et la chance) et qu'ils sont perçus comme des animaux sacrés.


Voici ce que j'ai trouvé :

 

temple rats

 

A une trentaine de kilomètres de Bikaner, au nord du Rajasthan, se trouve l'un des lieux saints les plus étonnant d'Inde : le Temple de Karni Mata accueille des centaines de rats évoluant librement dans l'édifice. Et pas n'importe quels rats : ces rongeurs hébergent des âmes humaines. 

Le temple des Rats Sacrés de Deshnoke est dédié à Karni Mata, une femme ayant vécu au XVème siècle, qui n'était autre qu'une réincarnation de la déesse Durga, mère de Ganesh.
Cette mystique, membre d'une caste de conteurs de la région, les Charan, aurait demandé à Yama, le dieu de la Mort, de rendre la vie au fils d'un conteur affligé.

Karni-Mata-deesse.jpg

Yama refusa dans un premier temps, puis finit par accepter et autorisa Karni Mata à ramener parmi les siens non seulement l'âme du fils décédé du conteur, mais aussi celle de tous les autres conteurs et poètes, non sous la forme d'une naissance humaine, mais en se réincarnant en rats...
Aujourd'hui encore, le temple de la déesse, visité par de nombreux touristes, est la résidence des kabas, ces rats qui n'en sont pas (kabas, en langue locale, signifie "petits enfants").
Et, s'il vous plaît, ne mettez pas en doute cette histoire...les preuves "pullulent" !... :-)

Karni-Mata-Temple.jpg

Comment expliquer, en effet, que les animaux ne quittent pas le temple dont les portes sont grandes ouvertes ? Comment expliquer que ces animaux d'ordinaire peureux ne soient pas dérangés par la présence des innombrables visiteurs  ou pélerins ? Comment expliquer que l'on ne voit jamais de bébés rats et que la population n'augmente pas, comme s'il n'y avait aucune reproduction, comme si les nouveaux arrivants surgissaient de nulle part ?
Allez donc là-bas et voyez par vous-mêmes...vous devrez  ôter vos chaussures et marcher pieds nus parmi eux...
N'oubliez pas que si un kaba vous marche sur les pieds ou grimpe sur votre jambe, c'est signe de bonne fortune !  Si vous en apercevez un blanc, vous pouvez faire un voeu...
Mais attention : si, par malheur, vous en écrasez un, vous devrez le remplacer par un rat d'or pur...

pied-rat.jpg
.
La Licorne
.
P-S : Tout le monde connaît la "souris verte" qui se transforme en ... escargot. Eh bien , il semblerait que la souris, en général, soit liée à l'idée de "métamorphose"...

Dans les contes d'abord. Dans l'histoire de Cendrillon, rappelez-vous, la marraine-fée transforme une souris (ou un rat) en ... "cocher" pour le carosse qui emmènera la Belle au bal du Prince.
Le Chat Botté, lui, triomphe de l'ogre en lui demandant de se transformer... en petite souris (qu'il dévore immédiatement).

Et puis, vous le savez,  les souris et les rats sont extrêmement présents dans les fables de La Fontaine...
Je doute quand même que vous connaissiez celle-ci, que j'ai découverte hier et qui s'intitule :
Si vous la lisez, vous verrez qu'elle fait intervenir un bramin (forme vieillie du mot "brahmane") !
Nous revoilà en Inde ! Etonnant, non ?


Partager cet article
Repost0
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 10:39

souris

 

J'avais une souris mâle et elle était dans sa cage

mais je la laissais vaquer dans la pièce aussi souvent que ça lui plaisait,

sa porte était toujours ouverte. La souris me parlait et je lui répondais,

nous étions en fait comme les meilleurs amis du monde

et elle était pour moi une sorte de gardien.

Ensuite, j'étais dans une ville fantastique, une ville de contes de fées

et il y avait une armée de "daimons" qui entrait dans la ville.


armée fantastique

Il fallait les arrêter parce qu'ils étaient trop turbulents,

et ils avaient déclaré la guerre, ils étaient très hostiles.

Sur le pont leur faisait face ma souris, marchant à leur rencontre,

téméraire et le sourire aux lèvres.

Ma souris s'était transformée en un beau prince hindou.


prince hindou

 

Et je criai "Stop! Tu vas te faire massacrer !" et l'armée me regarda

et me dit "Il ne comprend pas ce langage, trouve autre chose pour l'arrêter".

Alors je lui criai "I love you! I love you!"

et ma voix semblait porter jusqu'aux confins de l'univers.

Le prince s'arrêta et me regarda, souriant.

L'armée aussi souriait, parce que j'avais trouvé les mots justes... :-)

.

Rêve reçu par

Alkonost en 2007

.

 

Partager cet article
Repost0
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 00:16

autres-plantes-grimpantes-.jpg

 

Le symbole est à la fois

le langage de la nature et de l’inconscient.

C’est pourquoi tout est symbole

pour qui a développé le regard symbolique.

Une fleur, le corps humain, une étoile,

un geste, un événement, un mythe...

sont plus que ce qu’ils paraissent :

ils sont porteurs de sens.

Le comprendre est une manière

de réenchanter le monde,

d’écouter son chant.

.

Luc Bigé

.

le-livre-des-symboles.jpg

Partager cet article
Repost0
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 23:23

 

homme_et_ses_symboles.jpg

 

Ce que nous appelons symbole est un terme, un nom ou une image

qui, même lorsqu'ils nous sont familiers dans la vie quotidienne,

possèdent néanmoins des implications,

qui s'ajoutent à leur signification conventionnelle et évidente.

Le symbole implique quelque chose de vague, d'inconnu,

ou de caché pour nous.

.

... un mot ou une image sont symboliques

lorsqu'ils impliquent quelque chose de plus

que leur sens évident et immédiat.

Ce mot ou cette image, ont un aspect "inconscient" plus vaste,

qui n'est jamais défini avec précision, ni pleinement expliqué.

Personne d'ailleurs ne peut espérer le faire.

Lorsque l'esprit entreprend l'exploration d'un symbole,

il est amené à des idées qui se situent

au delà de ce que notre raison peut saisir.

.

C-G Jung

"L'homme et ses symboles"

.

Partager cet article
Repost0
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 12:15

Symbolon 2

 

"Le mot symbole dérive du grec "symbolon" qui dérive lui-même du verbe "symbolein" (symballein"), de syn-, avec et de -ballein, jeter) signifiant "mettre ensemble", "joindre", "comparer", "échanger", "se rencontrer", "expliquer"..

Le "symbolon" était constitué de deux morceaux d'un objet brisé de sorte que leur réunion, par un assemblage parfait, constituait une preuve de leur origine commune et donc un signe de reconnaissance très sûr."

Le terme "symbole" apparaît en 1380.


SYMBOLON-1.jpg

 

Si l'on se réfère à ce sens premier, un symbole est donc un objet sensible qui est la "contrepartie exacte" d'un objet absent...il est un objet qui "s'ajuste", qui "colle", qui "correspond" parfaitement à la réalité abstraite ou surnaturelle qu'il représente.

 

Le symbole est le terme visible d'une comparaison dont l'autre terme est invisible.

.

Symbolon.jpg

 

Je trouve très intéressant de revenir à l'étymologie et à l'origine de ce mot, car on voit bien à quel point le symbole est lié à l'image de "brisure" et de "réparation" de cette brisure.


symbolon-3.jpg


"Si l'on se réfère au grec, le contraire du "sym-bolique" sera le "dia-bolique" (le préfixe dia- signifiant "ce qui sépare", "ce qui coupe en deux", "ce qui divise"...).

Pour les Grecs, le "diabolique" est au sens propre "le bâton qui semble rompu lorsqu'il est plongé dans l'eau"...

Au sens figuré, c'est l'apparence trompeuse. Ce qui est trompeur et fait croire à la cassure, ce qui relève de l'illusion des sens... est "diabolique".

Ce qui rapproche, reconstitue l'unité ou la totalité originelle est de l'ordre du symbolique."


Baton_brise.jpg

Sources diverses

.

 

Le travail sur le symbolique est donc bien ce qui, en dépassant l'illusion de la séparation, peut permettre à l'être humain de retrouver son Unité perdue.

Ce travail lui permet de "re-souder" la matière (visible) et l'esprit (invisible)... et par là même, d'accéder à la guérison de son âme "déchirée" entre les deux.

En cessant de nous focaliser sur le seul pôle "matériel", visible, conscient, en nous reconnectant avec la part invisible de nous-même (la part inconsciente, celle qui est "sous l'eau"), nous avons alors la possibilité de retrouver l'accès à l'Etre "complet" et beaucoup plus vaste, que nous n'avons, en vérité, jamais cessé d'être.


iceberg 

.

La Licorne

.

 

 

Partager cet article
Repost0
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 10:01

Si l'on examine maintenant l'ambiance générale du rêve 18, on s'aperçoit qu'il comporte beaucoup d'aspects positifs et encourageants :

L'opposition du bleu et du rouge dans la décoration de la jeune femme est "chaleureuse"...les opposés parviennent sinon à s'unir, du moins à cohabiter...contre toute attente, ils "vont bien ensemble"...leur mélange est réussi.

En plein tremblement de terre et de mer (donc en pleine crise existentielle et émotionnelle), la rêveuse ne s'affole pas, ne panique pas, mais garde son calme, son "sang-froid" (sang= rouge, froid= bleu !).

 

On retrouve là la nécessité et l'importance de la paix intérieure...seul "antidote" face aux dangers et aux bouleversements extérieurs. Le sujet avait déjà été longuement évoqué dans l'article "Méditation"...

 

Il semble que les rêves nous ramènent donc souvent au même thème : en plein coeur de la "crise" personnelle ou collective (représentée par l'orage, le danger nucléaire ou le tremblement de terre), la solution n'est pas dans l'action extérieure mais dans la recherche de la "paix intérieure"...


aurore-boreale.jpg

 

Cette "paix" qui est indispensable à la résolution du conflit, à la fin des turbulences est aperçue de loin, dans le rêve, sous forme de l'"aurore boréale"...

Le terme "aurore" est déjà, en lui-même,  très évocateur : une aurore, c'est un commencement (ou un re-commencement), le début d'une nouvelle journée, d'une nouvelle période.

Et chacun connaît la "féerie" des aurores boréales qui inondent le ciel de couleurs merveilleuses, incroyables, extraordinaires. Le présage est donc on ne peut plus positif : tout cela peut déboucher sur un "merveilleux" renouveau.

Ici, les couleurs décrites sont des teintes douces, rosées et bleutées...

Après la violence des "secousses", le grand "remue-ménage", on aperçoit un retour à la douceur et une union plus apaisée, en quelque sorte "aquarellisée" des couleurs bleues et rouges du début du rêve.


 

caravelle.jpg

 

Dès le début, le simple fait de "prendre le bateau" et de partir en mer suggérait déjà un "départ", une "rupture" avec les habitudes, le quotidien, la vie d'avant...le bateau annonçait un voyage "vers l'ailleurs"...

Dans un bateau (véhicule fermé), on traverse en effet la mer de l'inconscient pour accoster sur un autre rivage...

Le Yi King parlerait de "traverser les grandes eaux"...

 

Si l'on considère les aspects encourageants du rêve,  il semblerait bien que ce voyage sur l'Atlantique puisse déboucher, une fois l'autre rivage atteint, sur la découverte d'un "Nouveau Monde"  !

(autrement dit, d'une nouvelle vie...) 

.

La Licorne

.

Partager cet article
Repost0
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 23:14

L'opposition entre le bleu et le rouge est en quelque sorte "doublée" dans le rêve par une autre opposition, une autre "tension" : celle entre les plaques tectoniques africaines et américaines. Tension qui provoque de grandes secousses.

tremblement.jpg

 

Les plaques représentent le "fondement", la "base" de chaque continent. Dans le rêve, leur rencontre provoque un "tremblement de terre"...(ou/et de mer). Ce n'est pas une tempête habituelle, c'est bien le "fond de la mer", la terre au fond de l'océan qui est en cause, donc un bouleversement des  profondeurs et non un bouleversement superficiel (surface de l'eau agitée par le vent...).


Il semble donc que les "secousses" viennent d'un niveau très profond, d'un niveau souterrain...du fin fond des océans. Le problème  s'exprime sur le plan personnel mais il relève d'une "tension" plus générale, d'une tension collective. On est sans doute en présence d'un problème ayant sa source dans l'inconscient collectif.

plaques

      image ici


Quelles sont les "forces" qui s'opposent ici ?

Manifestement, avec l'Afrique et l'Amérique, c'est encore le Yin et le Yang qui s'affrontent...L'Amérique est la "force" dominante qui s'impose au monde entier, le "yang" dominateur...l'Afrique, elle, évoque, par le mode de vie de ses habitants , la chaleur relationnelle...et une culture beaucoup plus "yin"...

C'est l'affrontement des valeurs "humaines" (en état de "sous-développement", souvent dévalorisées) et des valeurs "de performance" (très développées, sur-valorisées)...

C'est l'affrontement du coeur et de la raison...et donc pratiquement le même symbole que celui de la rencontre du rouge et du bleu.

Ying_Yang_V_1_by_Doscaras.jpg 

Les tremblements de terre font partie de ce que l'on appelle, de façon plus générale, les "rêves de catastrophe" (tornade, ouragan, tsunami, séisme, éruption volcanique, bombardements, champignon atomique...) . Or, les rêves  de "catastrophe" accompagnent  toujours les moments de grand changement.


A départ le mot grec "katastrophê" n'avait d'ailleurs pas un sens négatif, il était utilisé pour parler d'un récit théâtral et dans ce cadre littéraire, il signifiait "renversement de situation", "changement décisif", "péripétie" puis par extension, "dénouement". Ce dénouement pouvait être heureux ou malheureux. Ce n'est que plus tard que le mot, rapporté aux tragédies, prit une connotation nettement moins favorable.


Il ne s'agit donc pas forcément d'un mauvais présage...mais d'une certitude de "profond changement".


Le "tremblement de terre " évoque une "décharge de tensions accumulées" suivie d'un changement qui peut être radical et soudain. Le passé "s'écroule" subitement et le "nouveau" s'en vient...il y a à la fois déconstruction et reconstruction...fin et renouveau.


L'ambiance de "fin du monde" annonce la "fin d'un monde"...

Il peut s'agir, sur le plan personnel, d'une période de vie qui s'achève (passage de la jeunesse à l'âge mûr, par exemple)...

Ou, sur le plan collectif, d'une période historique ou d'une "ère" qui se termine... laissant la place à une nouvelle ère, différente.

Il y a de toute façon de grands bouleversements et des remises en question. Une "crise" à traverser...et des décisions à prendre.


Hexagramme 51 

Dans la première analyse de ce rêve (sur le site de Nout), l'hexagramme 51 du Yi King avait été évoqué et mis en lien avec ce rêve. Il est en effet tout à fait adapté, puisqu'il se nomme "l'ébranlement". Les autres noms donnés à cet hexagramme sont le "tonnerre", la "secousse", le "choc", "l'éveilleur"...).

 

Voici un des "commentaires" que l'on peut trouver à son sujet :

"Craindre les grondements de tonnerre n'est point honteux : l'homme prudent et prévoyant trouvera son chemin à travers les difficultés car depuis longtemps il s'y est déjà préparé matériellement et psychologiquement. Sang-froid, patience et endurance aident à surmonter les mauvaises passes et lui permettront de retrouver après coup son large sourire."

.

La Licorne

.

 

 

Partager cet article
Repost0
2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 00:07

 

coquelicot-ciel-bleu.jpg

 

Comme le rêve 18 le souligne au début, le rouge et le bleu sont, à priori, deux couleurs que tout oppose...et qui, d'habitude, ne "vont pas ensemble".

 

Le bleu évoque tout de suite le ciel...son côté pur, infini, lointain...et un peu froid. 

Le rouge, c'est la chaleur, l'ardeur, le "feu" de la vie... le sang aussi.

Jusqu'au 12ème siècle, le rouge est féminin et le bleu masculin (de nos jours, il en reste quelque chose dans le "rose" et le "bleu" des layettes de bébé...remarquons au passage que la couleur féminine s'est peu à peu "affadie"...).

Nous retrouvons donc l'opposition bien connue entre le féminin et le masculin, le terrestre et le céleste, l'Eros et le Logosle coeur et la raison...

 

Le "rouge", c'est l'implication, l'incarnation, la relation chaleureuse et personnalisée, les sentiments, la passion, l'exubérance, l'émotionnel qui "flambe"...

Le "bleu", c'est le détachement, la maîtrise, l'autorité, l'ordre, la loi, les principes, les idées, l'intellect "froid" et raisonnable...

 

Cette "opposition" fondamentale, cet antagonisme primordial, ce conflit éternel se retrouve partout...jusqu'en politique...puisque, traditionnellement, rouge (ou rose) = gauche, bleu = droite.


bleu rouge

 

      En fait, chacune de ces couleurs a un côté positif et un côté négatif :


Rouge négatif : libido déchaînée, violence, colère, révolution, guerre, mort...

Rouge positif : vie nouvelle, jeunesse, désir, coeur, corps, chaleur, fougue, vitalité, changement, force impulsive et généreuse...

Tout comme le feu, le rouge peut être chaleureux ou destructeur. 

Tout comme le "sang", il a deux aspects : contenu à l'intérieur ("coeur qui bat" ou "sang menstruel, féminin"), il est chaleur, force de vie, fécondité...mais répandu, il devient synonyme de blessure ou de mort.


Bleu positif : calme, sérénité, paix, pureté, élévation, appel de l'infini, sagesse et profondeur... 

Bleu négatif : évasion, fuite, indifférence, froideur, immobilisme, rationalisme, conservatisme, moralisme...

Le bleu renvoie au "ciel", aux grands espaces et à tout ce qui "dématérialise" et éloigne l'être de la matière et du corps. Il évoque aussi les étendues d'eau, la neige et la glace (aux reflets bleutés)...

.

La Licorne

. 

Nu-bleu-et-rouge.jpg

tableau ici

Partager cet article
Repost0
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 15:00

tableau ici

Boréal

 

Dans ce rêve, je me souviens

d'être chez une fille nommée Sabrina

et d'admirer la décoration

d'un rouge et d'un bleu flamboyants.

Je n'imaginais pas que ces deux couleurs ensemble

pouvaient rendre aussi bien.

C'est très chaleureux.

 

Soudain, je me retrouve sur un bateau en pleine mer.

Il y a comme une atmosphère de fin du monde, d'apocalypse,

mais je suis profondément calme

parmi les gens qui m'accompagnent.

Je regarde l'océan, un paysage nordique

avec des teintes d'aurore boréale.

Des couleurs roses et bleutées magnifiques

comme une aquarelle qui dégage beaucoup de douceur.


Mais la terre se met à trembler.

Pourtant, nous sommes en mer.

Je dis à quelqu'un que nous nous trouvons à la limite

entre la plaque (tectonique) africaine et américaine,

juste à la limite, et que c'est pour cela

que nous en ressentons autant les secousses...

.

Rêve reçu par Nout

le 28/02/2012

.

Partager cet article
Repost0
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 23:22

rumi.jpg

 

A l'instant où tu es venu au monde, une échelle a été placée devant toi.

Cette échelle n'est pas celle d'un homme vers la lune,

mais celle de la canne à sucre...

au sucre.

.

Rumi

.

 

echelle_275.jpg

 

Bon, je vais m'arrêter là...je m'aperçois que j'ai été très très bavarde...sur ce sujet !


Je vais maintenant vous laisser du temps pour "intégrer" toute cette série d'articles sur l'échelle de Jacob...

puisque je pars en vacances ...de printemps !

 

Pas d'article sur ce blog pendant une dizaine ou une quinzaine de jours...

Cela vous laisse aussi le temps de m'envoyer plein de "beaux et grands rêves" !

Je compte sur vous !

.

La Licorne

.

Partager cet article
Repost0