Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : GRANDS REVES
  • : Ce blog se veut un lieu où partager au sujet des rêves et plus particulièrement des "grands rêves"... il se propose de recueillir ces derniers, d'en faire la collecte...Pour déposer un rêve, cliquez sur "contact" ci-dessous ou envoyez-le à undeuxtrois4@orange.fr Merci. ATTENTION : LE BLOG A DEMENAGE EN 2015
  • Contact

Profil

  • La Licorne
  • Autre blog (photos et citations) :
www.fabulo.blogspot.com
  • Autre blog (photos et citations) : www.fabulo.blogspot.com

Quelques précisions

Se pencher sur les "grands rêves"...drôle d'idée ? Pour quoi faire ? Pour se vanter d'avoir eu un rêve exceptionnel ? Non...surtout pas.

Mais plutôt pour retrouver parmi nous, gens soi-disant "civilisés" du 21 ème siècle, un peu de cette sagesse ancienne qui consiste à ne pas garder pour soi ce qui nous est "tombé du ciel" (ou du Soi)...

Chaque matin, les amérindiens commençaient leur journée en se racontant leurs rêves de la nuit...et ils avaient sans doute bien raison. Ils en tiraient de grands enseignements pour leur vie.

On dit qu'un rêve non recueilli, non interprété, est comme une lettre qu'on a reçue et qu'on n'a pas ouverte...Ouvrons donc ensemble notre "courrier" des profondeurs...et partageons les nouvelles !

Recherche

L'or des rêves

DSCF3866

Souviens-toi de tes rêves,

observe-les comme un territoire inconnu

car ils viennent des profondeurs de toi-même,

porteurs d'un conseil, d'un message

ou d'un avertissement.

.

Les rêves spirituels se distinguent

des rêves ordinaires

par l'intensité de leurs couleurs

et la force de l'émotion,

comme l'or se distingue du métal vulgaire.

Ils viennent dans un esprit

capable d'émerveillement,

qui regarde à l'intérieur de lui-même.

.

Sers-toi des rêves pour guérir, aimer

ou soulager ceux qui souffrent.

.

Sagesse amérindienne

.

Archives

Visiteurs

Carte

Map

 

Blogs Ou Sites À Visiter

20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 08:47

Dès notre naissance, l'ignorance de nous-mêmes

a conduit l'intelligence consciente qui lit ces lignes

à s'attacher au corps, aux émotions et au monde extérieur.


Ce que nous sommes fondamentalement est passé totalement inaperçu

au profit d'une identité que nous nous sommes construite avec le temps,

un peu à la façon d'une boule de neige mouillée que l'on roule sur le tapis neigeux

pour la faire grandir jusqu'à ce qu'elle devienne aussi grosse que nous-mêmes.

 

enfant boule neige

 

Cette entité est la personne que nous croyons être,

le "rêve" qui voile et teinte notre perception

du monde, des autres et de notre vraie nature.

 

Vous n'êtes pas en train de rêver en cet instant,

au sens habituel du terme; vous êtes là, conscient de votre existence,

attentif à la lecture et à ce qui se passe autour de vous (et peut-être en vous).

Alors quel est ce rêve dont il est question ici ?

S'il ne s'agit pas de celui qui ponctue nos nuits,

ni d'une rêverie diurne ou encore de bavardage mental,

quelle en est la nature ?

 

La réponse est simple et pourtant si diffiicile d'accès dans notre xpérience directe :

nous ne sommes pas conscients de ce que nous sommes

réellement, essentiellement et fondamentalement. 

 

voile 1

 

Un voile opaque, à l'instar de celui qui empêche les animaux

d'être concients d'eux-mêmes,

nous maintient dans l'ignorance de nous-mêmes,

de la réalité inaltérable

en amont de toute expérience sensorielle.

(...)


Faire sauter les verrous de l'illusion,

du rêve de nous-mêmes

auquel nous accordons toute notre attention

et que nous défendons comme la prunelle de nos yeux,

constitue la pierre angulaire de tous les enseignements spirituels.

Darpan

(Article : "L'éveil, un briseur de rêves")

.

Partager cet article
Repost0

commentaires