Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : GRANDS REVES
  • GRANDS REVES
  • : Ce blog se veut un lieu où partager au sujet des rêves et plus particulièrement des "grands rêves"... il se propose de recueillir ces derniers, d'en faire la collecte...Pour déposer un rêve, cliquez sur "contact" ci-dessous ou envoyez-le à undeuxtrois4@orange.fr Merci. ATTENTION : LE BLOG A DEMENAGE EN 2015
  • Contact

Profil

  • La Licorne
  • Autre blog (photos et citations) :
www.fabulo.blogspot.com
  • Autre blog (photos et citations) : www.fabulo.blogspot.com

Quelques précisions

Se pencher sur les "grands rêves"...drôle d'idée ? Pour quoi faire ? Pour se vanter d'avoir eu un rêve exceptionnel ? Non...surtout pas.

Mais plutôt pour retrouver parmi nous, gens soi-disant "civilisés" du 21 ème siècle, un peu de cette sagesse ancienne qui consiste à ne pas garder pour soi ce qui nous est "tombé du ciel" (ou du Soi)...

Chaque matin, les amérindiens commençaient leur journée en se racontant leurs rêves de la nuit...et ils avaient sans doute bien raison. Ils en tiraient de grands enseignements pour leur vie.

On dit qu'un rêve non recueilli, non interprété, est comme une lettre qu'on a reçue et qu'on n'a pas ouverte...Ouvrons donc ensemble notre "courrier" des profondeurs...et partageons les nouvelles !

Recherche

L'or des rêves

DSCF3866

Souviens-toi de tes rêves,

observe-les comme un territoire inconnu

car ils viennent des profondeurs de toi-même,

porteurs d'un conseil, d'un message

ou d'un avertissement.

.

Les rêves spirituels se distinguent

des rêves ordinaires

par l'intensité de leurs couleurs

et la force de l'émotion,

comme l'or se distingue du métal vulgaire.

Ils viennent dans un esprit

capable d'émerveillement,

qui regarde à l'intérieur de lui-même.

.

Sers-toi des rêves pour guérir, aimer

ou soulager ceux qui souffrent.

.

Sagesse amérindienne

.

Archives

Visiteurs

Carte

Map

 

Blogs Ou Sites À Visiter

15 septembre 2014 1 15 /09 /septembre /2014 18:54

 

Satprem.jpg 

 

Quand on commence à sortir de la bouillie mentale,

quand ça s'éclaircit un peu au-dessus et tout autour,

on commence à vivre dans un émerveillement toujours renouvelé,

jusque dans le moindre détail renouvelé :


de connaissances qu'on ne savait pas avoir,

de précisions impensables, de distances abolies,

comme si quelqu'un, ou quelque chose,

se souciait - vraiment se souciait -

de vous faire connaître tout ce qui est nécessaire

et dans les détails les plus inattendus,

et vous faire connaître non seulement mentalement,

mais concrètement, dans la vie,

par des sortes de réponses vivantes,

de microscopiques scènes "banales"

où l'exemple de toute une tranche de monde

vous est donné avec un sourire … un peu humoristique.


Comme si la vie entière, dans cette éclaircie mentale,

venait vous donner la réponse.

Tout répond.


C'est une étrange complicité entre soi et les mille choses qu'on croise,

comme si tout ça vivait d'une vie unique

et se reconnaissait et se faisait des petits signes :

tu vois, c'est comme ça.

Sans en avoir l'air, sans embarras.

La vie est UNE.

.

On est dans un déluge de connaissance infinie

pour laquelle il n'y a pas de "détail'":

tout compte, totalement, absolument.

Et tout se tient.

. 

Satprem,

"Mère" Tome 2

.

Partager cet article

Repost 0
Published by La Licorne - dans Citations
commenter cet article

commentaires