Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : GRANDS REVES
  • : Ce blog se veut un lieu où partager au sujet des rêves et plus particulièrement des "grands rêves"... il se propose de recueillir ces derniers, d'en faire la collecte...Pour déposer un rêve, cliquez sur "contact" ci-dessous ou envoyez-le à undeuxtrois4@orange.fr Merci. ATTENTION : LE BLOG A DEMENAGE EN 2015
  • Contact

Profil

  • La Licorne
  • Autre blog (photos et citations) :
www.fabulo.blogspot.com
  • Autre blog (photos et citations) : www.fabulo.blogspot.com

Quelques précisions

Se pencher sur les "grands rêves"...drôle d'idée ? Pour quoi faire ? Pour se vanter d'avoir eu un rêve exceptionnel ? Non...surtout pas.

Mais plutôt pour retrouver parmi nous, gens soi-disant "civilisés" du 21 ème siècle, un peu de cette sagesse ancienne qui consiste à ne pas garder pour soi ce qui nous est "tombé du ciel" (ou du Soi)...

Chaque matin, les amérindiens commençaient leur journée en se racontant leurs rêves de la nuit...et ils avaient sans doute bien raison. Ils en tiraient de grands enseignements pour leur vie.

On dit qu'un rêve non recueilli, non interprété, est comme une lettre qu'on a reçue et qu'on n'a pas ouverte...Ouvrons donc ensemble notre "courrier" des profondeurs...et partageons les nouvelles !

Recherche

L'or des rêves

DSCF3866

Souviens-toi de tes rêves,

observe-les comme un territoire inconnu

car ils viennent des profondeurs de toi-même,

porteurs d'un conseil, d'un message

ou d'un avertissement.

.

Les rêves spirituels se distinguent

des rêves ordinaires

par l'intensité de leurs couleurs

et la force de l'émotion,

comme l'or se distingue du métal vulgaire.

Ils viennent dans un esprit

capable d'émerveillement,

qui regarde à l'intérieur de lui-même.

.

Sers-toi des rêves pour guérir, aimer

ou soulager ceux qui souffrent.

.

Sagesse amérindienne

.

Archives

Visiteurs

Carte

Map

 

Blogs Ou Sites À Visiter

31 mai 2014 6 31 /05 /mai /2014 16:32

arbre-grimper.jpg

 

Je vois un arbre, et, accrochées je ne sais trop comment à cet arbre ,

des cordes blanches avec chacune un noeud au bout .

Elles sont toutes de tailles différentes.

.

 Rêve reçu le 24 avril 2014

par Patricia

.

corde-a-grimper-avec-noeuds

Partager cet article
Repost0

commentaires

Patricia 11/06/2014 08:47

Je tiens compte de tout ce qui m'est dit, en espérant surtout avoir tout entendu.
Pour Amezeg, au départ j'avais juste vu le "kénavo".. un des rares mots que je connaisse en Breton. Et puis cette explication sur les "voisins" et les "voisines"... Alors pour ma part mes parents
sont Bretons... Voilà pour la petite histoire de voisinage...
Merci à vous deux
Bonne journée

Amezeg 10/06/2014 23:17

Bonjour Patricia,

Je me réjouis, comme notre amie La Licorne, que ces quelques commentaires puissent contribuer à la réflexion et à "la sympathie" entre rêve et rêveuse.
Dans mon esprit, il n’y avait qu’un seul nœud au bas de chaque corde, comme précisé dans le bref récit du rêve. Chaque corde plus longue qu’une autre pouvant représenter une progression positive
dans les "entreprises de descente" vers la terre. Un progrès, mais, au moment du rêve de l’arbre à cordes, une descente pas peut-être pas encore tout à fait achevée, ou en cours d’achèvement.

Merci pour cet aimable témoignage,
Kenavo !

Amezeg

P.S. Amezeg (prononcé amézek) signifie voisin, en langue bretonne. Amezegez (prononcé amézéguess’) est la forme au féminin, pour voisine.

Patricia 10/06/2014 11:44

Merci à vous deux. Il est toujours bon d'avoir des interprétations ou des avis qui différent des nôtres, et d'être flexible quant à entendre ce qui nous est dit. Accepter l'avis de l'autre, l'idée
de l'autre. Même si entendre que l'on est dans la mystification, sur le moment, touche. Mais j'entends et j'accepte. Par contre il n'y a pas plusieurs noeuds sur chacune des cordes mais juste un à
la base (près de la terre) . Vos deux réflexions me parlent, bien que moi non plus je ne connaissais pas cette expression. Donc j'aime bien ce que je viens de lire.
Pour tout dire, vos commentaires sont la continuité d'une réflexion personnelle. Il doit donc y avoir "le juste" dans tout cela. A moi d'en tirer les conclusions. Et sûrement rester dans le ici et
maintenant, être bien dans ma vie. Quoique de ce côté là je dis toujours que j'ai beaucoup de chance, que j'aime la vie et qu'elle me le rend bien.
Pour en revenir à vos commentaires, celui que j'ai laissé sur "prendre le temps" est déjà un indice de la base de mes réflexions.
Amezeg est très "pertinent" ou très "pertinente"... C'est un plaisir de "le" ou de "la" lire... je dirais "la" pour Ame... mais cela fait partie du mystère ou de la mystification des pseudonymes...
c'est un clin d'oeil bien sûr.

La Licorne 10/06/2014 22:08



Je crois qu''il y a des pseudonymes qui servent à se "cacher" et d'autres qui, bien que "mystérieux" en apparence, permettent de mieux se "dire"... ;-)


 


Merci de ton message. Je suis bien contente que les commentaires proposés ici te touchent...


et te permettent d'avancer dans ta réflexion.


 


"Cord" ialement .



Amezeg 06/06/2014 20:46

Eh bien, si un rêve suivant de près celui-ci parle de redescendre doucement sur terre, l’hypothèse des cordes de descente interrompue(s) par un nœud devient sans doute un peu moins hypothétique.
Redescendre sur terre n’est pas perdre le bénéfice de l’illumination, c’est donner à cette graine soudain germée en soi la possibilité de grandir dans le terreau de l’incarnation acceptée qui lui
permettra de s’enraciner, de fleurir et, si Dieu veut... de porter un jour fruit et semences nouvelles de par le monde.

Ta comparaison entre la croissance naturelle et la montée à la force du poignet me parle bien, La Licorne. Ton dernier billet " Prendre le temps" également.

Merci à toi, ainsi qu’à Patricia, pour toutes ces choses précisées qui permettent de mieux méditer et de mieux goûter le sens et la poésie des messages que nous adressent les rêves et les images
issues de la profondeur en nous.

Amezeg

Amezeg 06/06/2014 12:57

On peut méditer cette image de "l’arbre à cordes", et se demander si elle est bien une invitation à s’élever vers le sommet ou si elle pourrait être, au contraire, une invitation à descendre de la
hauteur d’un idéal de perfection et de réalisation où l’on serait perché et installé , car les cordes peuvent servir à descendre aussi bien qu’à monter et la corde qui manque peut-être encore – et
donc la corde à utiliser – pourrait être celle qui descend tout à fait jusqu’à terre parce qu’elle n’est pas, à chaque "tentative", interrompue par "un nœud", c’est à dire par un refus, par un
blocage psychologique qui arrête cette descente très souhaitable et même indispensable vers le sol de la réalité humaine tout à fait incarnée.

Il faut peut-être alors se souvenir de l’expression "Monter à l’arbre ou faire monter à l’arbre" qui signifie tromper, "faire marcher" quelqu’un, le mystifier :
♦ Pop. Monter à l'arbre. Se laisser prendre à une mystification; faire monter qqn à l'arbre, le mystifier :

"18. C'est malin de me faire monter à l'arbre! ... Au fond, je n'en ai pas cru un mot, vous savez. Colette, Claudine à Paris,1901, p. 240." [voir ici http://www.cnrtl.fr/definition/arbre]

Amezeg

La Licorne 06/06/2014 19:43



Une invitation à "descendre"... ? C'est possible aussi.


Patricia a fait juste après celui-ci un rêve où après une sorte d'"illumination",


elle "redescendait doucement sur terre"...


Mais je ne sais pas si elle souhaite le confier ici...


 


Moi, je voyais aussi dans ce rêve deux façons de "s'élever"...


Celle de l'arbre, lente et naturelle...(croissance végétale)


et l'autre, qui consiste à "monter" à la force du poignet ,


c'est-à-dire par la force de la volonté, par des "efforts" constants...(corde).


 


Je ne connaissais pas l'expression "faire monter à l'arbre"...pour dire mystifier...


A vrai dire, cela me parle aussi...