Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : GRANDS REVES
  • : Ce blog se veut un lieu où partager au sujet des rêves et plus particulièrement des "grands rêves"... il se propose de recueillir ces derniers, d'en faire la collecte...Pour déposer un rêve, cliquez sur "contact" ci-dessous ou envoyez-le à undeuxtrois4@orange.fr Merci. ATTENTION : LE BLOG A DEMENAGE EN 2015
  • Contact

Profil

  • La Licorne
  • Autre blog (photos et citations) :
www.fabulo.blogspot.com
  • Autre blog (photos et citations) : www.fabulo.blogspot.com

Quelques précisions

Se pencher sur les "grands rêves"...drôle d'idée ? Pour quoi faire ? Pour se vanter d'avoir eu un rêve exceptionnel ? Non...surtout pas.

Mais plutôt pour retrouver parmi nous, gens soi-disant "civilisés" du 21 ème siècle, un peu de cette sagesse ancienne qui consiste à ne pas garder pour soi ce qui nous est "tombé du ciel" (ou du Soi)...

Chaque matin, les amérindiens commençaient leur journée en se racontant leurs rêves de la nuit...et ils avaient sans doute bien raison. Ils en tiraient de grands enseignements pour leur vie.

On dit qu'un rêve non recueilli, non interprété, est comme une lettre qu'on a reçue et qu'on n'a pas ouverte...Ouvrons donc ensemble notre "courrier" des profondeurs...et partageons les nouvelles !

Recherche

L'or des rêves

DSCF3866

Souviens-toi de tes rêves,

observe-les comme un territoire inconnu

car ils viennent des profondeurs de toi-même,

porteurs d'un conseil, d'un message

ou d'un avertissement.

.

Les rêves spirituels se distinguent

des rêves ordinaires

par l'intensité de leurs couleurs

et la force de l'émotion,

comme l'or se distingue du métal vulgaire.

Ils viennent dans un esprit

capable d'émerveillement,

qui regarde à l'intérieur de lui-même.

.

Sers-toi des rêves pour guérir, aimer

ou soulager ceux qui souffrent.

.

Sagesse amérindienne

.

Archives

Visiteurs

Carte

Map

 

Blogs Ou Sites À Visiter

17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 12:16

 

Je dois avouer que j'ai une tendresse toute particulière

pour les histoires et les contes de Michel Ocelot...

Histoires que je trouve très "justes" sur le plan symbolique

et qui me paraissent destinées autant aux adultes qu'aux enfants...

.

J'ai beaucoup aimé , par exemple, "Kirikou et la sorcière"...

et c'est peu après avoir découvert ce dessin animé, 

que j'ai fait le rêve qui inaugurait ce blog.

J'aimerais, si vous le voulez bien, y revenir un peu...

 

fond-ecran-epi-de-ble

 

terre labourée 1

 

Dans ce rêve, je me trouve devant un champ labouré.

 Au premier plan, il y a quelques rangées d' épis de blé,

et puis, derrière ces épis, ce que je pense être

des mottes de terre brunes, nombreuses, serrées...

 

En m'approchant, je vois que ces mottes sont en fait...

des dos de femmes nues.

Femmes à la peau brune, courbées,

genoux repliés sous elles, face contre terre.

Il y en a des dizaines, des centaines...

 statue-femme-nue  

Sur le dos de celle qui est proche de moi,

je remarque une blessure, une entaille sanglante...

Puis, lentement, je vois cette femme se relever,

se mettre debout, bientôt suivie de toutes les autres...

J'ai maintenant devant moi une foule 

de femmes noires, très droites, très fières...

C'est une vision magnifique que cette multitude terrienne

se redressant lentement, dignement :

j'ai l'impression d'un grand champ qui "lève",

d'une croissance longtemps attendue, enfin là...

je suis très émue.

 

femme fière

.

La Licorne

Rêve reçu en 2000

.

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Je suis très touché par ce rêve, qui me reste depuis je l'ai lu il y a quelques jours. Le lien avec la sorcière qui est, dans Kirikou, "méchante" parce qu'elle souffre de cette épine semble donc
bien établi. La blessure est dans le dos, c'est-à-dire qu'elle semble dans ce passé de souffrance que partagent malheureusement toutes les femmes - un "corps de souffrance" collectif. Le fait que
ce soit des femmes noires me semble pouvoir renvoyer d'une part à la terre noire, la plus riche, mais aussi à l'esclavage qu'ont subi, et que subissent encore en maints endroits de la planète, les
femmes. Cela peut aussi indiquer que cette dimension de la féminité qui se (re)lève demeure encore dans l'ombre collective, et au plus près de la nature - l'Afrique, avant que nous ne la
"civilisions", est toute nature (du moins pour les occidentaux). Mais ce qui me reste surtout de ce rêve, c'est l'image de la végétation qui lève - les grands cycles de renouvèlement sont
volontiers symbolisés par la végétation qui meure et se relève. Cette image d'innombrables femmes qui se relèvent a pris forme pour moi d'une vague, avec toute la puissance de l'Océan pour se
soulever ainsi.

Il me semble que c'est un grand rêve de portée collective, qui mérite d'être communiqué au plus grand nombre; il fait "lever" quelque chose en dedans. L'espoir ?
Répondre
L


Merci, Jean, pour ce superbe commentaire...


Oui, je ressens aussi ce rêve comme une grande vague...d'espoir.


Espoir d'un renouveau pour la "Terre" (avec une majuscule), espoir de guérison et de croissance...


Croissance humaine apparentée à celle du "végétal" ...


Or, la croissance du végétal est "naturelle", "simple" et "sans "complication"...(Cf article "Végétal" dans "La symbologie des rêves" de La Rocheterie.)


Puisse  le renouveau qui "pointe" être aussi naturel et simple que la germination au printemps... :-)



A
Je voulais te dire que même si je ne commente pas,je lis ces textes avec beaucoup d'intérêt. Ils me maintiennent dans le bain du rêve dont je me suis un peu éloignée. Merci pour avoir crée ce blog.
Répondre
L


Le "bain du rêve", c'est joli...


Sans doute faut-il se laisser "laver" régulièrement par les indications oniriques, qui nous donnent exactement ce dont nous avons besoin...



N
Bonjour chère Licorne,

Ce qui me parle dans ce rêve est le titre:"terre qui lève". Cela me fait penser au "levain". Et le levain semble être le sang (symbolique) de nos blessure, de ce qui est provoqué par cette simple
épine plantée dans notre dos (inconscient?). Kirikou n'aurait pu devenir un héros, ni grandir sans cette épine...

"L'humanité d'aujourd'hui, à de rares exceptions près, n'est pas sortie des eaux ni dans cette vie, ni dans l'autre, et nous en sommes douloureusement alourdis. Mais la sainteté de ces "exceptions"
est le levain du monde."

A.de Souzenelle- le symbolisme du corps humain- p209

Bon week-end
Répondre
L


Merci de votre intérêt pour ce rêve...que je ressens aussi comme "important"...


Avant d'y revenir...et pour vous faire patienter... une petite vidéo "clin d'oeil" ;-) :


http://www.youtube.com/watch?v=nxzW6tqOMd4



M
Mais c'est bien dans Kirikou que l'on enlève une énorme épine dans le dos d'un personnage (la sorcière en l'occurrence il me semble) si je me souviens bien cela symbolisait une blessure qui la
faisait souffrir et la rendait méchante, non ? Cela me donne envie de la revoir ce passage m'avait fortement impressionné !
Répondre
L


Oui, c'est ça !


Ensuite, tout se met à "refleurir" autour de la sorcière "guérie"... et le film se termine dans l'union du Masculin et du Féminin, qui se redécouvrent...



N
ce rêve est un des plus beaux que j,ai pu lire, il y a quelque chose de fondamental sur la souffrance et la richesse des femmes, cette terre-mêre, qui nourrit.

Je compte bien sur toi licorne pour nous en délivrer l'essence. ;o) en passant la corne de la licorne me fait penser à une antenne...

amicalement nicole
Répondre
L


je te capte 5 sur 5, Nicole  ! (grâce à mon antenne) :-)