Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : GRANDS REVES
  • : Ce blog se veut un lieu où partager au sujet des rêves et plus particulièrement des "grands rêves"... il se propose de recueillir ces derniers, d'en faire la collecte...Pour déposer un rêve, cliquez sur "contact" ci-dessous ou envoyez-le à undeuxtrois4@orange.fr Merci. ATTENTION : LE BLOG A DEMENAGE EN 2015
  • Contact

Profil

  • La Licorne
  • Autre blog (photos et citations) :
www.fabulo.blogspot.com
  • Autre blog (photos et citations) : www.fabulo.blogspot.com

Quelques précisions

Se pencher sur les "grands rêves"...drôle d'idée ? Pour quoi faire ? Pour se vanter d'avoir eu un rêve exceptionnel ? Non...surtout pas.

Mais plutôt pour retrouver parmi nous, gens soi-disant "civilisés" du 21 ème siècle, un peu de cette sagesse ancienne qui consiste à ne pas garder pour soi ce qui nous est "tombé du ciel" (ou du Soi)...

Chaque matin, les amérindiens commençaient leur journée en se racontant leurs rêves de la nuit...et ils avaient sans doute bien raison. Ils en tiraient de grands enseignements pour leur vie.

On dit qu'un rêve non recueilli, non interprété, est comme une lettre qu'on a reçue et qu'on n'a pas ouverte...Ouvrons donc ensemble notre "courrier" des profondeurs...et partageons les nouvelles !

Recherche

L'or des rêves

DSCF3866

Souviens-toi de tes rêves,

observe-les comme un territoire inconnu

car ils viennent des profondeurs de toi-même,

porteurs d'un conseil, d'un message

ou d'un avertissement.

.

Les rêves spirituels se distinguent

des rêves ordinaires

par l'intensité de leurs couleurs

et la force de l'émotion,

comme l'or se distingue du métal vulgaire.

Ils viennent dans un esprit

capable d'émerveillement,

qui regarde à l'intérieur de lui-même.

.

Sers-toi des rêves pour guérir, aimer

ou soulager ceux qui souffrent.

.

Sagesse amérindienne

.

Archives

Visiteurs

Carte

Map

 

Blogs Ou Sites À Visiter

7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 12:15

Symbolon 2

 

"Le mot symbole dérive du grec "symbolon" qui dérive lui-même du verbe "symbolein" (symballein"), de syn-, avec et de -ballein, jeter) signifiant "mettre ensemble", "joindre", "comparer", "échanger", "se rencontrer", "expliquer"..

Le "symbolon" était constitué de deux morceaux d'un objet brisé de sorte que leur réunion, par un assemblage parfait, constituait une preuve de leur origine commune et donc un signe de reconnaissance très sûr."

Le terme "symbole" apparaît en 1380.


SYMBOLON-1.jpg

 

Si l'on se réfère à ce sens premier, un symbole est donc un objet sensible qui est la "contrepartie exacte" d'un objet absent...il est un objet qui "s'ajuste", qui "colle", qui "correspond" parfaitement à la réalité abstraite ou surnaturelle qu'il représente.

 

Le symbole est le terme visible d'une comparaison dont l'autre terme est invisible.

.

Symbolon.jpg

 

Je trouve très intéressant de revenir à l'étymologie et à l'origine de ce mot, car on voit bien à quel point le symbole est lié à l'image de "brisure" et de "réparation" de cette brisure.


symbolon-3.jpg


"Si l'on se réfère au grec, le contraire du "sym-bolique" sera le "dia-bolique" (le préfixe dia- signifiant "ce qui sépare", "ce qui coupe en deux", "ce qui divise"...).

Pour les Grecs, le "diabolique" est au sens propre "le bâton qui semble rompu lorsqu'il est plongé dans l'eau"...

Au sens figuré, c'est l'apparence trompeuse. Ce qui est trompeur et fait croire à la cassure, ce qui relève de l'illusion des sens... est "diabolique".

Ce qui rapproche, reconstitue l'unité ou la totalité originelle est de l'ordre du symbolique."


Baton_brise.jpg

Sources diverses

.

 

Le travail sur le symbolique est donc bien ce qui, en dépassant l'illusion de la séparation, peut permettre à l'être humain de retrouver son Unité perdue.

Ce travail lui permet de "re-souder" la matière (visible) et l'esprit (invisible)... et par là même, d'accéder à la guérison de son âme "déchirée" entre les deux.

En cessant de nous focaliser sur le seul pôle "matériel", visible, conscient, en nous reconnectant avec la part invisible de nous-même (la part inconsciente, celle qui est "sous l'eau"), nous avons alors la possibilité de retrouver l'accès à l'Etre "complet" et beaucoup plus vaste, que nous n'avons, en vérité, jamais cessé d'être.


iceberg 

.

La Licorne

.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
cela ma bcp aidé pour mon devoir de francais
Répondre
N
très intéressantes informations ! Merci !
ce lien entre corps et esprit me semble rejoindre celui entre le rouge et le bleu ;o)

amicalement nicole m
Répondre
L


Oui, Nicole...il y a un rapport...
Le rouge, c'est la matière, le terrestre, le corps, notre partie "mortelle"...et le bleu, c'est l'esprit, le céleste, le
spirituel , notre partie "immortelle"...ce sont ces deux "parties" que le symbole tente de re-coller...

L'union des deux couleurs donne d'ailleurs ...le violet, qui représente l'équilibre ou le mariage entre la terre et le ciel,
les sens et l'esprit, la passion et l'intelligence...

Kelilan en a proposé récemment une superbe illustration (vesica piscis).