Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : GRANDS REVES
  • : Ce blog se veut un lieu où partager au sujet des rêves et plus particulièrement des "grands rêves"... il se propose de recueillir ces derniers, d'en faire la collecte...Pour déposer un rêve, cliquez sur "contact" ci-dessous ou envoyez-le à undeuxtrois4@orange.fr Merci. ATTENTION : LE BLOG A DEMENAGE EN 2015
  • Contact

Profil

  • La Licorne
  • Autre blog (photos et citations) :
www.fabulo.blogspot.com
  • Autre blog (photos et citations) : www.fabulo.blogspot.com

Quelques précisions

Se pencher sur les "grands rêves"...drôle d'idée ? Pour quoi faire ? Pour se vanter d'avoir eu un rêve exceptionnel ? Non...surtout pas.

Mais plutôt pour retrouver parmi nous, gens soi-disant "civilisés" du 21 ème siècle, un peu de cette sagesse ancienne qui consiste à ne pas garder pour soi ce qui nous est "tombé du ciel" (ou du Soi)...

Chaque matin, les amérindiens commençaient leur journée en se racontant leurs rêves de la nuit...et ils avaient sans doute bien raison. Ils en tiraient de grands enseignements pour leur vie.

On dit qu'un rêve non recueilli, non interprété, est comme une lettre qu'on a reçue et qu'on n'a pas ouverte...Ouvrons donc ensemble notre "courrier" des profondeurs...et partageons les nouvelles !

Recherche

L'or des rêves

DSCF3866

Souviens-toi de tes rêves,

observe-les comme un territoire inconnu

car ils viennent des profondeurs de toi-même,

porteurs d'un conseil, d'un message

ou d'un avertissement.

.

Les rêves spirituels se distinguent

des rêves ordinaires

par l'intensité de leurs couleurs

et la force de l'émotion,

comme l'or se distingue du métal vulgaire.

Ils viennent dans un esprit

capable d'émerveillement,

qui regarde à l'intérieur de lui-même.

.

Sers-toi des rêves pour guérir, aimer

ou soulager ceux qui souffrent.

.

Sagesse amérindienne

.

Archives

Visiteurs

Carte

Map

 

Blogs Ou Sites À Visiter

22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 17:24

 

Eh oui...ne soyez pas surpris par la photo...

Après tous ces rêves numineux et archétypiques,

après ces "envols vers les hauteurs",

j'ai pensé qu'un retour aux réalités "triviales" s'imposait...

 

visiteurs-en-amerique-1.jpg

 

Je suppose que vous connaissez le film "Les visiteurs", film qui eut un certain succès (comique) il y a vingt ans.

 

Dans ce film, deux personnages hauts en couleurs, le comte Godefroy de Montmirail et son valet Jacquouille, quittent, à cause d'un sortilège, le Moyen-Âge et "atterrissent" dans notre époque. Plongés dans la vie actuelle, ils sont bien sûr abasourdis par tout ce qu'ils voient... et tous les objets courants du vingtième siècle leur paraissent extrêmement étranges .

Ainsi, à peine arrivés, ils commencent par démolir une automobile (une "chariotte" disent-ils) qu'ils prennent pour un objet diabolique...

Dans une autre scène désopilante, on les voit découvrir les toilettes "modernes"...et comme ils ne pouvent pas comprendre l'usage de la cuvette des WC... on les voit s'en servir immédiatement... pour se désaltérer et se laver.

(Vous pouvez visionner la scène en question  ici )

 

Pourquoi est-ce que je vous raconte ce film ? Eh bien, parce que je crois sincèrement que nous sommes des "visiteurs" de l'inconscient...et que face à celui-ci, nous nous comportons exactement de la même façon !

 

Je m'explique : le contenu de l'inconscient est l'inconnu. Il est ce dont notre conscient n'a aucune idée. Les rêves nous font faire une incursion dans cet inconnu et tentent de nous en communiquer une bribe de la façon la plus "claire" possible...en utilisant un langage imagé qui peut nous mettre sur la voie. L'inconscient se trouve donc, face à notre conscient, plus ou moins dans la situation d'une personne du 20ème ou 21ème siècle qui voudrait "expliquer" un objet inconnu à quelqu'un qui, venant du Moyen-Âge, n'en aurait aucune "représentation".

 

Mais, malheureusement, nous et notre mental, sommes affublés d'une fâcheuse tendance : celle de tout "ramener" à ce que nous connaissons déjà. Donc, face à une image qui vient de l'inconscient, nous allons presque toujours essayer de la faire "rentrer" dans nos catégories connues.

Si l'inconscient veut nous parler de "WC" (d'une notion étrangère à notre conscient)... nous disons tout de suite: "Ah, mais oui, je connais, c'est une cuvette d'eau..." (concept familier).

Et plouf ! ...nous nous retrouvons à "barboter"...dans le trop connu. 

 

Je crois donc qu'il est important d'en prendre conscience ...afin qu'au lieu de "réduire" le message de l'inconscient à des choses ou des faits déjà connus, nous arrivions peu à peu, lentement... à comprendre le "plus" qui nous est donné là...ce "plus", ce "tout nouveau"  pouvant ensuite venir "élargir" notre conscient...

 

Je dirais que la seule façon de "découvrir" de quoi il s'agit vraiment est :

- premièrement, d'accepter le fait, que, selon toute probabilité, nous ne le "savons" pas encore...

- deuxièmement, de ne pas se précipiter et d'observer le plus longtemps possible l'objet "sous toutes ses facettes"...(peut-être alors, découvrirons-nous le "tuyau" ou le "bouton"...qui fait la différence avec une "simple" cuvette et qui nous mettra sur la voie) ...

- troisièmement, d'avoir la patience d'attendre...de plus amples informations...car il est rare qu'un autre rêve ou une lecture ou une synchronicité ne vienne pas, tôt ou tard, nous éclairer.

 

C'est pourquoi je prône personnellement une "méthode" d'interprétation faite d'examen attentif, de patience et de circonspection...et c'est aussi la raison pour laquelle j'insiste autant, vous l'aurez remarqué, sur l'idée d'inconscient "mystérieux" et "inconnu"...

 

les-visiteurs-2.jpg

 

"Visiteurs et visiteuses de l'inconscient", vous qui fréquentez ce blog, que vous soyez nobles ou rustres...gentes dames, messires, damoiseaux ou fillottes...laissez-moi vous saluer bien bas et vous souhaiter à tous et à toutes... de beaux rêves...c'est-à-dire de beaux voyages...en terre inconnue  ! 

.

La Licorne

(tout droit sortie du Moyen-Âge, elle aussi !)

.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

nicole m 24/03/2012 04:36

Très amusante et juste analogie! Ceci me fait réfléchir justement sur cette tendance que j'ai à lire les choses avec le langage du réel et à vouloir comprendre rapidement .Rn effet ,il vaut
probablemnt mieux attendre, laisser porter le rêve, le partager ; le sens se révélera peut-être ultérieurement plus aiséement. Je prends bien note,fillotte ;o)
amitiés, nicole

La Licorne 27/03/2012 12:21



Oui, je crois vraiment qu'il faut laisser mûrir la compréhension...(ce qui suppose de revenir au rêve régulièrement...surtout si c'est un "grand rêve", car les "grands rêves" ne se "périment" pas
! ).


Très amicalement..