Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : GRANDS REVES
  • : Ce blog se veut un lieu où partager au sujet des rêves et plus particulièrement des "grands rêves"... il se propose de recueillir ces derniers, d'en faire la collecte...Pour déposer un rêve, cliquez sur "contact" ci-dessous ou envoyez-le à undeuxtrois4@orange.fr Merci. ATTENTION : LE BLOG A DEMENAGE EN 2015
  • Contact

Profil

  • La Licorne
  • Autre blog (photos et citations) :
www.fabulo.blogspot.com
  • Autre blog (photos et citations) : www.fabulo.blogspot.com

Quelques précisions

Se pencher sur les "grands rêves"...drôle d'idée ? Pour quoi faire ? Pour se vanter d'avoir eu un rêve exceptionnel ? Non...surtout pas.

Mais plutôt pour retrouver parmi nous, gens soi-disant "civilisés" du 21 ème siècle, un peu de cette sagesse ancienne qui consiste à ne pas garder pour soi ce qui nous est "tombé du ciel" (ou du Soi)...

Chaque matin, les amérindiens commençaient leur journée en se racontant leurs rêves de la nuit...et ils avaient sans doute bien raison. Ils en tiraient de grands enseignements pour leur vie.

On dit qu'un rêve non recueilli, non interprété, est comme une lettre qu'on a reçue et qu'on n'a pas ouverte...Ouvrons donc ensemble notre "courrier" des profondeurs...et partageons les nouvelles !

Recherche

L'or des rêves

DSCF3866

Souviens-toi de tes rêves,

observe-les comme un territoire inconnu

car ils viennent des profondeurs de toi-même,

porteurs d'un conseil, d'un message

ou d'un avertissement.

.

Les rêves spirituels se distinguent

des rêves ordinaires

par l'intensité de leurs couleurs

et la force de l'émotion,

comme l'or se distingue du métal vulgaire.

Ils viennent dans un esprit

capable d'émerveillement,

qui regarde à l'intérieur de lui-même.

.

Sers-toi des rêves pour guérir, aimer

ou soulager ceux qui souffrent.

.

Sagesse amérindienne

.

Archives

Visiteurs

Carte

Map

 

Blogs Ou Sites À Visiter

31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 00:22

En tout début d'année, on m'a envoyé deux grands rêves...

J'ai d'abord hésité à les publier, 

car je n'ai guère le temps de gérer ce blog en ce moment...

Mais, à la réflexion,  je trouve que ces rêves sont vraiment dignes d'attention...

alors je vais vous les confier...

en vous laissant le soin de les commenter...

Toutes les réflexions seront les bienvenues...

 

Voici le premier :

.

Le nouveau monde

.

île

 

J’ai rêvé que mon compagnon et moi étions sur une île.

Tout autour de nous il n’y avait que de l’eau.

Sur cette île on entendait de la musique et il y avait des gens qui dansaient.

Ils étaient divisés en différents groupes selon leur âge.

Je voyais un groupe de personnes âgées,

un autre avec des personnes de mon âge (vers la trentaine).

 

Dans mon rêve j’avais l’impression de me trouver dans un jeu

que je pourrais arrêter quand je le voulais.

Tout d’un coup on s’est retrouvé à bord d’un énorme et gigantesque paquebot

qui était en train de flotter.

J’avais le sentiment que le bateau et moi ne faisions qu’un tout.

 

paquebot.jpg

 

J’ai vu que le ciel commençait à se couvrir de nuages et devenait gris.

Le bateau continuait de flotter et tout d’un coup

je me suis aperçu qu’on avait atteint la fin de la mer,

c’était comme si le monde finissait.

 

Je me suis penchée et j’ai vu en bas

une plage couverte de sable et une autre mer.

Mais là-bas, à la différence de ce qu’on voyait autour de nous,

tout était très lumineux,

il y avait du soleil et le ciel était d’un bleu clair.

Le paquebot se trouvait entre ces deux mondes.

 

plage soleil

 

Mon compagnon avait, commencé à s’inquiéter.

A côté de moi, je voyais un bouton avec lequel, je pouvais,

si je le voulais, tout arrêter, seulement, moi je tenais à continuer

et à descendre dans l’autre mer à bord du bateau.

Mon compagnon et moi, nous nous sommes pris par la main,

et j’ai senti comment le bateau s’est lancé pour tomber dans la mer en bas.

J’ai vu d’immenses vagues qui remontaient

provoquées par le choc entre le bateau et l’eau,

pourtant ces vagues n’entraient pas dans le bateau.

 

paquebot-3.jpg

 

Je suis restée immobile pendant quelques minutes,

ensuite j’ai vérifié s’il y avait des dégâts.

On a continué à naviguer,  direction la Chine,

et j’éprouvais un sentiment de satisfaction et de bonheur.

 

tao soleil

Rêve reçu par Maria

le 14/7/2011

.

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Bonjour,

Puisque les commentaires sont les bienvenus, je vous soumets mes premières impressions à propos de ce rêve qui est en effet "très digne d'attention" :

La petite île serait l'îlot de la conscience individuelle émergeant du vaste océan de l'inconscient. La rêveuse s'y trouve avec son compagnon, c'est à dire peut-être que sur cet îlot de conscience
elle n'est pas coupée de l'interface masculine en elle (homme intérieur : animus) qui la met en relation avec le plus vaste que la conscience, avec l'arrière-plan inconscient, avec l'inconnu.
Sur l'îlot de conscience les catégories de l'espace-temps existent comme l'indiquent peut-être les différents âges des différents groupes de personnes qu's'y trouvent. La musique et la danse
indiqueraient qu'une certaine harmonie existerait au niveau conscient de la personnalité de la rêveuse.
Le jeu que la rêveuse croit pouvoir arrêter quand elle veut correspondrait peut-être à l'impression que la conscience habituelle peut maîtriser à volonté l'entrée dans le domaine inconscient. Ce
qui n'est pas certain du tout ou n'est qu'en partie vrai : c'est pourquoi il ne faut pas forcer les portes de l'inconscient en usant de moyens "violents" tels les drogues, par exemple, car la
possibilité d'arrêt et de bon retour à la conscience n'est pas assuré. Il n'est pas bon de "jouer" avec les forces inconscientes, le risque est trop grand de voir la conscience balayée et emportée
comme un fétu de paille par ces très puissantes énergies sous-jacentes à la conscience.

Le grand paquebot est la forme de la rêveuse dans l'exploration du monde intérieur, sa forme de navigation intérieure. Elle fait donc un avec ce paquebot, elle est ce navire s se lançant sur les
eaux profondes de l'arrière-plan d'où émerge le petit îlot de la conscience.
Le navire atteint la fin d'une mer qui pourrait correspondre, peut-être, à l'étendue limitée de l'inconscient "proche", l'inconscient personnel, peut-être. Domaine qui, par sa relative proximité
avec le domaine conscient, n'est pas trop "vertigineux".

Le compagnon intérieur, qui mesure sans doute mieux que la rêveuse les risques d'un passage au-delà de l'inconscient personnel vers l'inconscient plus profond, fait montre d'une certaine inquiétude
face à cette plongée vertigineuse. Mais il ne se désolidarise pas d'elle et l'accompagne dans son choix, sans doute parce qu'une bonne relation existe déjà entre elle et lui.
Par chance, le navire ne se trouve pas submergé par les puissantes vagues d'énergie inconsciente et les dégâts semblent être nuls ou minimes.
La Chine est, traditionnellement, notre Extrême-Orient, notre terra incognita à découvrir. Les antipodes de notre domaine conscient. Les rêves peuvent y mener notre navire d'exploration intérieure
en nous évitant de "jouer avec le feu". C'est alors "la route du Soi" que nous découvrons et suivons au fil (de soie :-) des rêves.
Aller vers Soi éveille sûrement un sentiment "de satisfaction et de bonheur", même si ce cheminement n'évite ni les épreuves ni les peines. Si ce sentiment "d'heureux accomplissement de Soi" ne
nous soutenait pas dès l'entrée sur ce chemin difficile, ne ferions-nous pas aussitôt demi-tour ?

Amezeg.
Répondre
L


Merci Amezeg pour ce long développement plein d'intérêt, lui aussi... ;-)


J'ai signalé ta réponse à la rêveuse...j'espère qu'elle viendra y donner suite...


En fait, j'aimerais revenir à l'idée que j'avais en créant ce blog : j'avais alors souhaité que ce soit celui ou celle qui a déposé le rêve qui réagisse aux commentaires ...je vais voir si cela
peut se faire...


D'autant plus que je crois que Maria a une certaine expérience au sujet des rêves...


Bonne journée à toi !



L
Pour ma part, instinctivement, je trouve que ce rêve parle de la traversée qu'est la vie avec ses écueils, ses joies, ses peines et la présence de la mort, qui est là, inéluctable complément de la
vie.
J'y vois le Styx et la barque de Charon mais je me trompe sans doute.
Répondre
L


Il serait intéressant de savoir ce qu'en pense la rêveuse...


Maria, si tu passes par là, n'hésite pas à intervenir !


Au départ, j'aurais aimé que ce soit les rêveurs qui répondent eux-m^mes aux commentaires des uns et des autres...


Il est vrai que le bateau peut renvoyer à la mort, à la mort en tant que "passage" d'un état à un autre...il parle toujours d'un "changement d'état"...


Ici, on dirait que c'est pour aller vers un "nouvel état" plus lumineux et heureux !


 



F
Bonjour La Licorne

Oui, c'est un grand rêve, ça ne m'étonne pas qu'il se soit produit un 14 Juillet.
Je m'intéresse au symbole du bateau et dernièrement sur un site consacré au peintre Poussin, j'ai vu un sceau qui semble lier l'âme du monde et le bateau.
Deux peintures de bateaux qui seraient de Poussin :
http://www.lesecretdepoussin.com/tableau.php
et le fameux sceau de Poussin ici :
http://www.lesecretdepoussin.com/arcadie.php

La vague est un symbole de l'eros selon Remo Roth.( C'est de la physique quantique donc je ne développe pas ...)
C'est un rêve de transformation. Ton symbole yin-yang l'illustre parfaitement.
Répondre
L


Je suis allée voir les peintures de Poussin...je ne connaissais pas. Merci, c'est intéressant.


Quant au symbole, du Yin et du yang, il revient dans le deuxième rêve, c'est pourquoi je pense que l'allusion à la Chine (comme destination) peut y renvoyer...


La culture traditionnelle chinoise est une culture qui met l'accent sur le Tao (le Tout, la globalité) et l'union complémentaires des contraires.


On rejoint Jung...