Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : GRANDS REVES
  • : Ce blog se veut un lieu où partager au sujet des rêves et plus particulièrement des "grands rêves"... il se propose de recueillir ces derniers, d'en faire la collecte...Pour déposer un rêve, cliquez sur "contact" ci-dessous ou envoyez-le à undeuxtrois4@orange.fr Merci. ATTENTION : LE BLOG A DEMENAGE EN 2015
  • Contact

Profil

  • La Licorne
  • Autre blog (photos et citations) :
www.fabulo.blogspot.com
  • Autre blog (photos et citations) : www.fabulo.blogspot.com

Quelques précisions

Se pencher sur les "grands rêves"...drôle d'idée ? Pour quoi faire ? Pour se vanter d'avoir eu un rêve exceptionnel ? Non...surtout pas.

Mais plutôt pour retrouver parmi nous, gens soi-disant "civilisés" du 21 ème siècle, un peu de cette sagesse ancienne qui consiste à ne pas garder pour soi ce qui nous est "tombé du ciel" (ou du Soi)...

Chaque matin, les amérindiens commençaient leur journée en se racontant leurs rêves de la nuit...et ils avaient sans doute bien raison. Ils en tiraient de grands enseignements pour leur vie.

On dit qu'un rêve non recueilli, non interprété, est comme une lettre qu'on a reçue et qu'on n'a pas ouverte...Ouvrons donc ensemble notre "courrier" des profondeurs...et partageons les nouvelles !

Recherche

L'or des rêves

DSCF3866

Souviens-toi de tes rêves,

observe-les comme un territoire inconnu

car ils viennent des profondeurs de toi-même,

porteurs d'un conseil, d'un message

ou d'un avertissement.

.

Les rêves spirituels se distinguent

des rêves ordinaires

par l'intensité de leurs couleurs

et la force de l'émotion,

comme l'or se distingue du métal vulgaire.

Ils viennent dans un esprit

capable d'émerveillement,

qui regarde à l'intérieur de lui-même.

.

Sers-toi des rêves pour guérir, aimer

ou soulager ceux qui souffrent.

.

Sagesse amérindienne

.

Archives

Visiteurs

Carte

Map

 

Blogs Ou Sites À Visiter

7 février 2013 4 07 /02 /février /2013 10:16

Voici le deuxième "grand rêve" de Maria.

Il est récent.

J'attends vos commentaires... 

chemin-montagne.jpg   

J’ai rêvé que mon compagnon et moi,

nous devions gravir les pentes d’un mont.

Au début on suivait le chemin qui serpentait

jusqu’à ce qu’on soit arrivé à un grand mur en pierres

qui entourait le mont.

Puis on est passé par une entrée.

 

mur-pierre-porte.jpg 

Soudain je me suis vue  tenir dans mes mains trois photos

que j’avais faites quelques secondes auparavant.

Sur l’une des photos, il y avait une amie.

Elle était passée à côté de nous et avait poursuivi sa montée.

C’est grâce à cette photo que j’ai compris qu’elle était là.

 

On a continué sur notre chemin mais cette fois devant moi,

il y avait un sentier qui menait droit au sommet.

De loin, à ma droite, j’ai aperçu quelque chose en noir et blanc.

Je m’en suis approchée et j’ai distingué deux chiens,

un noir et un blanc, qui dormaient blottis l’un contre l’autre.

Leur position me rappelait le symbole de Yin et Yang.

chiens-yin-yang-1.jpg 

On est ensuite entré dans une très belle forêt, presque magique.

 

forêt dorée

 

Tout d’un coup on s’est retrouvé à l’intérieur d’une grotte

ou une chapelle qui se trouvait au sommet.

Elle était faite de matériaux naturels, couleur ocre.

 

grotte_chapelle_.jpg

 

A côté de nous il y avait beaucoup de gens

qui fêtaient l’anniversaire d’un garçon.

Dehors il pleuvait très fort,

et j’ai vu que l’amie de la photo

se trouvait à l’extérieur sous un parapluie.

Elle nous regardait, j’ai senti qu’elle était fâchée

car on avait réussi à arriver jusqu’en haut.

 

parapluie.jpg

.

Rêve reçu par Maria

le 27/12/2012

.

P-S : Pour les deux rêves, j'ai ajouté des "liens"

vers des symboles déjà étudiés dans ce blog...

.

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Bonjour La Licorne,

Ainsi que je l'ai précisé en préambule, il me semble bien difficile d'avoir ici plus qu'une impression et d'émettre plus qu'une simple hypothèse. Il se peut fort bien que je me trompe en voyant
dans ce rêve une mise en garde contre une ascension trop rapide, trop directe, qui brûlerait imprudemment des étapes nécessaires et serait en ce sens prématurée et imprudente. Il faudrait sans
doute connaître les associations spontanées de la rêveuse pour mieux savoir peut-être, par exemple, ce que représente, dans le rêve, cette amie qui est mécontente du succès de l'ascension. Est-elle
la représentation de la tendance profonde à l'individuation chez la rêveuse, son amie dans cette entreprise de réalisation de Soi que des rêves précédents (photos récentes) lui auraient montrée
comme tenant ce rôle ? C'est à dire aussi, en quelque sorte, une préfiguration du Soi pour la rêveuse qui lui manifesterait qu'elle s'engage trop tôt ou trop vite ou imprudemment sur ce chemin qui
monte trop directement vers la hauteur ?
Est-elle, au contraire, l'aspect de la rêveuse qui se tient à l'abri de la pluie, à l'abri de l'eau fécondante qui vient du ciel intérieur, est-elle un frein intérieur s'opposant à l'individuation
? Si elle est cela, mon précédent point de vue est erroné et le rêve témoignerait d'un progrès important de la conscience, d'une élévation bénéfique.
Je peux également envisager que le bouton de contrôle des opérations du rêve précédent (Le nouveau monde) indique, contrairement à ce que j'ai dit, une capacité à s'engager prudemment et en
conscience dans cette exploration intérieure ver "la Chine"...?
Maria n'ayant pour le moment pas réagi après les commentaires publiés, et ne connaissant rien de son vécu ni des associations qu'elle ferait concernant tel ou tel aspect de ces deux rêves, nous
sommes vraiment dans le domaine des simples hypothèses...
Répondre
L


Oui, moi aussi, j'aurais aimé avoir les associations de Marina...je sais qu'elle s'intéresse à l'oeuvre de Jung et qu'elle étudie ses rêves depuis des années...mais je ne peux lui en vouloir de
ne pas venir en parler ici.


C'est une chose de se pencher sur son monde onirique "chez soi", c'est autre chose de le faire sur internet, et  je ne veux "forcer" personne;..


Chacun fait comme il le sent...


C'est déjà très généreux de sa part de nous avoir confié ces deux beaux rêves.



A
Ce rêve me laisse assez dubitatif. Et je me demande s'il s'agit d'un rêve survenu tout spontanément au cours du sommeil ou s'il s'agit d'un rêve - ou d'une imagination - plus ou moins consciemment
dirigée, plus ou moins consciemment contrôlée.
S'il s'agit bien d'un rêve tout spontané et non dirigé, il me semble mettre en garde contre une certaine façon d'accéder "au sommet". Nous ne disposons ici que d'assez peu d'informations pour
tenter une interprétation : la rêveuse est une inconnue, nous ne savons presque rien d'elle ni des associations qu'elle pourrait faire en rapport avec tel ou tel élément du rêve, etc. C'est
pourquoi ce que je vais en dire n'est bien sûr qu'une impression toute personnelle, un ressenti à distance, peut-être erroné.
Les trois photos faites quelques secondes auparavant, sur l'une desquelles figure l'amie de la rêveuse, me suggèrent que ces photos représenteraient des rêves survenus peu avant cette "ascension du
mont". Rêves qui auraient mis en garde la rêveuse contre la mauvaise façon de "monter". L'amie serait une instance intérieure qui sait que cette façon de monter droit vers le sommet en brûlant les
étapes du chemin qui serpente doucement n'est pas la juste façon de progresser. Dans cette hypothèse, les deux chiens endormis seraient les bons instincts psychopompes, les bons guides instinctifs
et protecteurs qui auraient été mis "hors jeu" d'une façon ou d'une autre afin de permettre cette ascension "frauduleuse". Ils ne seraient alors qu'une contrefaçon du Tai' ki, une union "en
trompe-l'œil" du Yin et du Yang.
De même, la très belle forêt "presque magique" me semblerait représenter la "trop belle" forêt d'une certaine illusion trompeuse, une magie de mauvais aloi, en quelque sorte artificiellement créée
ou obtenue : un accès obtenu de force vers un inconscient dans lequel on peut errer dans l'illusion lorsqu'on a mis hors jeu les précieux instincts, lorsqu'on a endormis les bons chiens guides afin
de pouvoir, sans eux, "monter tout droit" vers le haut.
De tout cela, la sage amie intérieure ne serait bien sûr pas satisfaite et aurait souhaité éviter cette erreur dangereuse (sans les bons instincts, le danger menace.)
Cela me remet en mémoire le bouton qui, dans le rêve du paquebot était supposé permettre à la rêveuse de tout arrêter quand elle le souhaitait (voir plus bas mon commentaire à ce rêve sur ce
point).

Voilà donc l'impression que me laisse ce rêve. Si elle n'est pas trop erronée (?), ce rêve inviterait la rêveuse à beaucoup plus de prudence dans l'exploration du monde intérieur, domaine de
l'inconscient : l'amie intérieure en serait rassurée et "défâchée".

Amezeg
Répondre
L


Bonjour Amezeg...

Je viens de lire ton interprétation...
Je dois t'avouer que je n'ai pas vraiment le même ressenti que toi...
Je ne sais trop que penser de cette "amie" (il faudrait avoir des précisions sur elle...). Est-elle jalouse, à la fin ou
cherche-t-elle à aider ?

Mais en tout cas, j'ai beau relire le rêve, je n'y vois pas la moindre trace de "danger" lors de l'ascension...tout semble
se dérouler assez simplement et assez naturellement...non ?
Et pourquoi imagines-tu une ascension "frauduleuse"... ? Je ne vois pas d'indices en ce sens non plus...(lire plus bas*
*)


Tu penses que tout ça est "trop beau pour être vrai" ?


(**) La rêveuse ne prend pas de "raccourci" pour progresser mais un sentier qui existe bel et bien et qui monte
"droit au sommet"...ce n'est pas "tricher"...enfin, à mon sens...



A
Tu as compris que, pour des raisons personnelles, je ne commente pas les rêves mais je suis une fan de ton blog de rêves. Il est "nourrissant". Amitiés.
Répondre
L


Merci pour le compliment , Ariaga. Venant de toi, j'apprécie...


Je comprends bien tes réticences à interpréter les rêves sur internet sans connaître la personne...


C'est d'ailleurs pour les mêmes raisons que toi que je ne tente ici aucune analyse "personnelle" et que je me contente de me pencher sur les aspects du rêve qui peuvent "parler à tous"...


Amicalement.