Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : GRANDS REVES
  • : Ce blog se veut un lieu où partager au sujet des rêves et plus particulièrement des "grands rêves"... il se propose de recueillir ces derniers, d'en faire la collecte...Pour déposer un rêve, cliquez sur "contact" ci-dessous ou envoyez-le à undeuxtrois4@orange.fr Merci. ATTENTION : LE BLOG A DEMENAGE EN 2015
  • Contact

Profil

  • La Licorne
  • Autre blog (photos et citations) :
www.fabulo.blogspot.com
  • Autre blog (photos et citations) : www.fabulo.blogspot.com

Quelques précisions

Se pencher sur les "grands rêves"...drôle d'idée ? Pour quoi faire ? Pour se vanter d'avoir eu un rêve exceptionnel ? Non...surtout pas.

Mais plutôt pour retrouver parmi nous, gens soi-disant "civilisés" du 21 ème siècle, un peu de cette sagesse ancienne qui consiste à ne pas garder pour soi ce qui nous est "tombé du ciel" (ou du Soi)...

Chaque matin, les amérindiens commençaient leur journée en se racontant leurs rêves de la nuit...et ils avaient sans doute bien raison. Ils en tiraient de grands enseignements pour leur vie.

On dit qu'un rêve non recueilli, non interprété, est comme une lettre qu'on a reçue et qu'on n'a pas ouverte...Ouvrons donc ensemble notre "courrier" des profondeurs...et partageons les nouvelles !

Recherche

L'or des rêves

DSCF3866

Souviens-toi de tes rêves,

observe-les comme un territoire inconnu

car ils viennent des profondeurs de toi-même,

porteurs d'un conseil, d'un message

ou d'un avertissement.

.

Les rêves spirituels se distinguent

des rêves ordinaires

par l'intensité de leurs couleurs

et la force de l'émotion,

comme l'or se distingue du métal vulgaire.

Ils viennent dans un esprit

capable d'émerveillement,

qui regarde à l'intérieur de lui-même.

.

Sers-toi des rêves pour guérir, aimer

ou soulager ceux qui souffrent.

.

Sagesse amérindienne

.

Archives

Visiteurs

Carte

Map

 

Blogs Ou Sites À Visiter

20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 23:50

chapelle-de-Rochegude.jpg

 

Un orage violent éclate.

Il y a des éclairs, tout proches.

Une pluie forte se met à tomber.

J'escalade à mains nues

un gros rocher très abrupt et très glissant.

C'est difficile mais je parviens jusqu'en haut.

Là, je découvre une petite chapelle.

J'y entre. Dans le choeur,

je vois un homme ailé (ange?),

debout, qui lit un livre.

Près de lui, de chaque côté,

 il y a des soldats ou des gardiens

(ils sont deux ou plus, je ne sais plus).

Ces personnages (y compris l'"ange")

me donnent l'impression d'être "descendus"

des vitraux de la chapelle.

.

Rêve de La Licorne

reçu le 2/11/2002

.

Ce rêve m'a fait une très forte impression car, en plus de son contenu "marquant", il était différent de mes rêves habituels. Les images étaient colorées et très nettes,  beaucoup plus que dans mes autres rêves...cela donnait une impression de "réalité"...

 

Saint-Jean-Vitrail-2.JPG

Partager cet article
Repost0

commentaires

nicole m 24/03/2012 04:56

très grand rêve Licorne !
en pénétrant dans la chapelle ,j'ai le sentiment que tu pénétrais vraiment au coeur du Soi, ton centre .Les personnages qui viennent des vitraux est une scène tout simplement fabuleuse...des plus
numineuses.
Je ne sais quoi te dire de plus,sinon que c'est une ultime rencontre que tu as faite.

amitiés nicole

La Licorne 24/03/2012 12:44



Merci Nicole.


Je pense que ce rêve peut aussi parler à tous... dans le sens où il montre l'"incarnation" du sacré dans nos vies...il ne s'agit pas de vénérer de grands personnages...de regarder tout ça de
loin...et de répéter des paroles écrites il y a longtemps...mais de sentir la "présence vivante" du sacré dans nos vies...


(Dans "Ma vie", biographie de Jung,  il y a un passage qui parle de cela : lire le "rêve du théologien", à la fin du chapitre "Activités psychiatriques")


 


 



La Licorne 23/03/2012 12:15

La dernière chose que je voulais partager sur ce rêve, ce sont les sentiments qu'il a suscité en moi.
Pendant le rêve, je crois que j'étais simplement "impressionnée"...

Mais ensuite, quand je me suis penchée sur sa signification...plusieurs "synchronicités" m'ont fait comprendre son importance...et là, je vous l'avoue, j'ai eu un moment de "franche panique"...
Quand le "Sacré" s'approche de vous...ben, je peux vous dire que...ça fait peur !

nout 22/03/2012 09:49

On ne choisit pas son pseudo par hasard...le masque désigne ce qu'il cache. :)

La Licorne 22/03/2012 10:57



Ah mais...je ne dis pas le contraire...Nout ! 



Amezeg 21/03/2012 23:59

« C'était à une période où je m'étais penchée plus "régulièrement" sur mes rêves et sur l'inconscient...j'y avais mis une grande énergie...je pense que la "tension" entre le conscient et
l'inconscient (orage) était en train de se "résoudre"...qu'un lien (pluie) était en train de s'établir... » (La Licorne)
Quand on se promène avec une belle corne au front, il ne faut pas s’étonner d’attirer la foudre... ;-)

La chapelle évoque bien le lieu en soi-même où la parole sacrée, divine, est entendue par le fidèle. Pour parvenir à ce lieu intérieur qui se fonde sur une solidité en nous-mêmes semblable à celle
d’un roc, il nous faut faire œuvre de persévérance face aux difficultés du chemin.

Les vitraux d’un édifice religieux sont une sorte de livre de lumière un peu lointain, inscrit entre le ciel, d'une part, et la terre, d'autre part, où se tient le fidèle. C’est comme une parole de
lumière présente mais non fixée, une parole un peu flottante, offerte à celui ou à celle qui s’ouvre à elle et veut la recevoir. Les vitraux sont illuminés par la lumière qui vient du ciel dont ils
gardent l’empreinte.
Lorsqu’un pèlerin parvient à la chapelle intérieure, la lumière du ciel (intérieur aussi) se concentre comme celle des éclairs et l’eau de l’enseignement descend abondamment sur lui (les rêves, par
exemple). Les images issues du fond (car le ciel intérieur est aussi la profondeur intérieure) prennent plus de réalité pour lui, sont plus colorées, plus vives, c’est à dire plus vivantes pour
lui. Ce qui n’était jusque là que représentations encore un peu abstraites, prend corps en lui, les personnages « descendent » des vitraux et la parole de lumière (de conscience) prend davantage
corps elle aussi parce qu’elle est plus réellement lue ou prononcée et entendue en lui. Le chœur de la chapelle évoque peut-être l’espace « architectural » le plus approprié à faire résonner la
parole lue ou prononcée dans le cœur du fidèle.

La Licorne 22/03/2012 00:44



Quand on se promène avec une belle corne au front, il ne faut pas s’étonner d’attirer la foudre...


:-)))))


Zut alors, j'avais pas pensé à ça...c'est sans doute parce qu'à l'époque, je n'étais pas encore "Licorne" !!!!


Merci mille fois de ton interprétation , Amezeg, interprétation qui rejoint en grande partie la mienne...Oui, le roc, je crois, c'est la solidité (intérieure) sur laquelle on peut se
"fonder"...inutile de dire qu'il faut déployer quelques efforts pour l'atteindre (escalade périlleuse) !


Vois-tu, il m'arrive parfois de penser que chaque personne est comme un "vitrail"...un "vitrail" qui a pour vocation de se laisser "traverser" par la lumière d'en haut...chacun serait en fait
 traversé par la même lumière (divine) mais lui donnerait des "couleurs" particulières selon sa personnalité...Voilà ce qu'évoquent les vitraux pour moi...une transparence.


Et tu as raison, il y a bien , dans le fait que les personnages "descendent"...l'idée que des "images" (plates et inanimées) prennent "vie"...je rencontre la réalité "vivante" et "concrète" du
sacré...ce ne sont plus des mots mais des réalités...bien tangibles...qui "prennent corps"...


En plus, comme le disait Fox...je rencontre là mon "guide"...mon "ange gardien"...ou en tout cas, "un" guide...un messager qui lit la parole, qui "annonce" ou "révèle" quelque chose...je
n'entends pas cette parole mais je sais que c'est très important...et que ça s'adresse à moi (je suis seule dans la chapelle).


 Et puis  j'aime vraiment beaucoup l'idée finale : que la parole résonne dans le choeur ...et dans le "coeur"...


Merci encore.


Et je tiens à signaler que ce que tu dis s'applique aussi à tout un chacun...


 


 






fox 21/03/2012 19:22

Le vitrail peut être vu comme de la matière subtile ou comme de la lumière solidifiée. Un homme ailé avec un livre me fait penser à la connaissance d'une réalité spirituelle. Il serait ton guide
vers celle-ci. La chapelle, élevée, serait le lieu de rencontre entre le ciel et la terre, ce qu'est en tout cas le chakra du coeur (= choeur ?) : union de deux triangles, l'un pointant vers le
haut, l'autre vers le bas. Toi qui monte, l'ange qui descend , c'est une rencontre. Très beau rêve.

Concernant les deux gardiens, cet article pourrait t'intéresser : http://timeisnear.over-blog.net/article-le-bureau-de-cg-jung-partie-3-67523163.html

La Licorne 21/03/2012 20:38



Merci pour tes pistes très intéressantes et pour le lien, Fox..ça me parle....je n'avais pas pensé au choeur-coeur (pourtant évident !) .


Et en plus, j'ai mis ce mot dans le titre ! (au départ, j'avais appelé le rêve "L'ange dans la chapelle")