Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : GRANDS REVES
  • : Ce blog se veut un lieu où partager au sujet des rêves et plus particulièrement des "grands rêves"... il se propose de recueillir ces derniers, d'en faire la collecte...Pour déposer un rêve, cliquez sur "contact" ci-dessous ou envoyez-le à undeuxtrois4@orange.fr Merci. ATTENTION : LE BLOG A DEMENAGE EN 2015
  • Contact

Profil

  • La Licorne
  • Autre blog (photos et citations) :
www.fabulo.blogspot.com
  • Autre blog (photos et citations) : www.fabulo.blogspot.com

Quelques précisions

Se pencher sur les "grands rêves"...drôle d'idée ? Pour quoi faire ? Pour se vanter d'avoir eu un rêve exceptionnel ? Non...surtout pas.

Mais plutôt pour retrouver parmi nous, gens soi-disant "civilisés" du 21 ème siècle, un peu de cette sagesse ancienne qui consiste à ne pas garder pour soi ce qui nous est "tombé du ciel" (ou du Soi)...

Chaque matin, les amérindiens commençaient leur journée en se racontant leurs rêves de la nuit...et ils avaient sans doute bien raison. Ils en tiraient de grands enseignements pour leur vie.

On dit qu'un rêve non recueilli, non interprété, est comme une lettre qu'on a reçue et qu'on n'a pas ouverte...Ouvrons donc ensemble notre "courrier" des profondeurs...et partageons les nouvelles !

Recherche

L'or des rêves

DSCF3866

Souviens-toi de tes rêves,

observe-les comme un territoire inconnu

car ils viennent des profondeurs de toi-même,

porteurs d'un conseil, d'un message

ou d'un avertissement.

.

Les rêves spirituels se distinguent

des rêves ordinaires

par l'intensité de leurs couleurs

et la force de l'émotion,

comme l'or se distingue du métal vulgaire.

Ils viennent dans un esprit

capable d'émerveillement,

qui regarde à l'intérieur de lui-même.

.

Sers-toi des rêves pour guérir, aimer

ou soulager ceux qui souffrent.

.

Sagesse amérindienne

.

Archives

Visiteurs

Carte

Map

 

Blogs Ou Sites À Visiter

9 janvier 2014 4 09 /01 /janvier /2014 12:00

Les hommes ont de tous temps fait la différence entre le petit rêve quotidien, le rêve d'une signification plus personnelle et le grand rêve, rare dans son apparition. Homère fait dire à Pénélope, femme d'Ulysse, qu'il y a des rêves "insignifiants" et d'autres, plus précieux, c'est-à-dire des rêves de tous les jours et des messages divins.(...)


Dans les quelques grands rêves dont le rêveur est amené à faire la connaissance, il sera mis en face de contenus psychiques d'une grande importance qui prennent forme d'une manière fort saisissante. Après une courte introduction qui se rattache encore aux événements du jour, au monde de l'actualité, tout ce qui se rapporte à l'expérience personnelle du rêveur disparaît. Les problèmes qui occupent le présent font place à un monde de forces élémentaires de la nature et de l'esprit qui sont décrits dans un cadre grandiose.


...le grand rêve ne parle alors plus qu'un langage symbolique se rapportant à un condensé d'expérience humaine; il se sert du mouvement saisissant propre aux images ancestrales. Par-ci par-là quelques éléments plus proches de la conscience s'y imbriquent qui se rapportent à l'expérience personnelle. Le rêveur lui-même avec son moi peut être amené à faire partie du grand rêve. Il est alors comme le spectateur d'une pièce qui rappelle les mythes et les légendes et avec laquelle, hormis sa présence, il n'a guère de contacts.


Ce qu'il voit est d'une étonnante beauté, comparable à la très grande poésie, mais aussi parfois terriblement ténébreux et chaotique.

Il peut être entraîné dans la lumière dévorante d'un grand soleil, amené dans des paysages merveilleux et il peut faire la rencontre d'êtres humains et d'autres êtres qui leur ressemblent mais qu'il n'a encore jamais vus; il peut se voir précipité dans une situation d'épouvante primitive.


Dans ces rêves, on rencontre les puissances de l'existence. Les animaux commencent à parler, les arbres de la vie protègent puissamment une merveilleuse floraison, on s'embarque sur une mer inconnue, les périls du désert sont surmontés et une entreprise par ailleurs impossible est réalisée. On se retrouve parmi l'âcre odeur du sang de la bataille, face aux traits convulsés du criminel ou dans le monde éthéré de l'esprit pur; on passe devant la mort, on devine les quelques grands dons que peut nous offrir la vie.


Voici deux exemples qui en donneront une idée à ceux qui ne peuvent se rappeler avoir fait des rêves analogues : 

lion-noir-et-blanc

 

Dans l'un de ceux-ci, le rêveur sortait de sa maison sombre

et pénétrait dans un grand vignoble ;

les plants portaient de magnifiques raisins noirs

et le rêveur lui-même était revêtu

de la robe d'un seigneur de l'antiquité.

Au-dessous du coteau se faufilait

la petite route pour les chariots.

Il y avait une ville tout au fond.

Lorsque le rêveur voulut traverser le vignoble

pour retrouver sa route,

il vit sur celle-ci un lion imposant et magnifique.

Le rêveur dans sa noble robe et le royal animal

se regardèrent longtemps :

puis tous deux prirent la décision

- de telles décisions ont presque une valeur divine -

que pour le moment le vignoble reviendrait au rêveur et la route au lion.


 Il est utile d'ajouter que vin et vignoble sont des symboles de fécondité spirituelle, tandis que le lion représente un des aspects les plus intenses des forces instinctives.


 

Un homme eut le rêve suivant...Après une période de dépression due à un travail scientifique trop unilatéral et à une relation personnelle absorbante, ce rêve arriva au moment de sa renaissance psychique :


D'une motte de terre noirâtre sort une boule bleue,

magnifique comme un soleil.

La boule s'ouvre et devient un récipient cristallin

duquel sortent quatre serpents qui portent une coupe;

les serpents se tournent vers l'intérieur.

De la coupe sort une colonne de cristal

qui s'élargit en une deuxième coupe supportée par quatre lions

tournés vers les quatre points cardinaux du ciel.

De nouveau une colonne de cristal s'élève

et à son sommet repose un diamant

aux facettes multiples et resplendissantes.


diamant-1.png

 

Ernst Aeppli "Les rêves et leur interprétation" 

.


Partager cet article
Repost0

commentaires