Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : GRANDS REVES
  • GRANDS REVES
  • : Ce blog se veut un lieu où partager au sujet des rêves et plus particulièrement des "grands rêves"... il se propose de recueillir ces derniers, d'en faire la collecte...Pour déposer un rêve, cliquez sur "contact" ci-dessous ou envoyez-le à undeuxtrois4@orange.fr Merci. ATTENTION : LE BLOG A DEMENAGE EN 2015
  • Contact

Profil

  • La Licorne
  • Autre blog (photos et citations) :
www.fabulo.blogspot.com
  • Autre blog (photos et citations) : www.fabulo.blogspot.com

Quelques précisions

Se pencher sur les "grands rêves"...drôle d'idée ? Pour quoi faire ? Pour se vanter d'avoir eu un rêve exceptionnel ? Non...surtout pas.

Mais plutôt pour retrouver parmi nous, gens soi-disant "civilisés" du 21 ème siècle, un peu de cette sagesse ancienne qui consiste à ne pas garder pour soi ce qui nous est "tombé du ciel" (ou du Soi)...

Chaque matin, les amérindiens commençaient leur journée en se racontant leurs rêves de la nuit...et ils avaient sans doute bien raison. Ils en tiraient de grands enseignements pour leur vie.

On dit qu'un rêve non recueilli, non interprété, est comme une lettre qu'on a reçue et qu'on n'a pas ouverte...Ouvrons donc ensemble notre "courrier" des profondeurs...et partageons les nouvelles !

Recherche

L'or des rêves

DSCF3866

Souviens-toi de tes rêves,

observe-les comme un territoire inconnu

car ils viennent des profondeurs de toi-même,

porteurs d'un conseil, d'un message

ou d'un avertissement.

.

Les rêves spirituels se distinguent

des rêves ordinaires

par l'intensité de leurs couleurs

et la force de l'émotion,

comme l'or se distingue du métal vulgaire.

Ils viennent dans un esprit

capable d'émerveillement,

qui regarde à l'intérieur de lui-même.

.

Sers-toi des rêves pour guérir, aimer

ou soulager ceux qui souffrent.

.

Sagesse amérindienne

.

Archives

Visiteurs

Carte

Map

 

Blogs Ou Sites À Visiter

11 septembre 2014 4 11 /09 /septembre /2014 12:42

 

pyramides de Gizeh

 

Il me semble que ce rêve parle d'un moment

où l'on arrive, après quelques efforts ou "études" (marches),

à élever un peu son point de vue (promontoire, promotion)

et à avoir une vue plus "globale"

de la situation dans laquelle on se trouve...

(ville inconnue)

 

Alors, le panorama qui se découvre est parfois "étonnant"...

Apercevoir des pyramides, ces monuments faisant partie

des plus grandes "merveilles du monde"...

cela n'a rien de banal...

 

(Le symbole de la pyramide a déjà été examiné

dans un article précédent : ICI ,  

et je vous invite  à vous y reporter...)

 

Comme le dit Hélène Renard

dans son "Dictionnaire des rêves",

"Sa base carrée repose solidement sur la terre

tandis que son sommet lui fait rejoindre le ciel :

la pyramide canalise, amplifie,

transmet les énergies cosmiques et solaires.

Elle permet aux hommes de se rapprocher des dieux.

Elle apparaît dans les grands rêves initiatiques,

ceux qui délivrent au rêveur un enseignement sur sa vie."

 

Il s'agit là de retrouver le "lien entre la terre et le ciel",

lien qui nous relie à "ce qui ne passe pas", au Soi, à "l'éternel"

(cf conception égyptienne de l'au-delà),

et qui nous appelle à la transformation et à la régénération...

pour aller un peu plus vers "soi-même"..

 

Ceci est d'ailleurs encore "répété" par l'image des trois petites pyramides

sur une grande allée verte , qui évoquent une croissance en vue,

un "printemps" de l'âme et un chemin vers la totalité de l'être.

(Mars : mois du printemps,

"Trois" : trinité indissoluble  corps-âme-esprit)

 

Ce serait donc cette "intuition de renouveau spirituel"

que la rêveuse essaie de "fixer" en prenant des photos...

mais elle est gênée, dans son action,

par les "touristes" qui l'entourent...

c'est-à-dire par le mouvement un peu superficiel 

de ce qui - en elle et en nous - ne prend pas le temps

de s'attarder à la signification profonde

de ce qui est perçu...

 

La fin du rêve annonce clairement

que ce "renouveau en profondeur",

cette évolution, cette "initiation" en vue...

ne se fera pas sans douleur et sans "sacrifice":

il faudra, pour y parvenir, accepter de "lâcher"  l'ancien

ce à quoi on "s'accrochait", nos "affaires", nos "vêtements",

la "valise  du passé"...

démarche qu'on effectue rarement, il est vrai, de gaieté de coeur...

 

Mais le rêve indique aussi, en filigrane,

que c'est le "bon moment", le moment propice

(Le Caire : Kairos) pour oser le faire...

pour quitter l'ancienne "définition"...

l'"identité périmée"...

 

Je crois donc, au final,

 que ce grand symbole de la pyramide...et ce "grand rêve"...

convie la rêveuse (et nous avec elle ?)

à traverser ce moment actuel et critique de "mort-renaissance" (*)

 ce passage qui, étant un grand "saut dans l'inconnu" ...

se fait ...sans bagage.

.

La Licorne

.

P-S : ...ce que certains appellent la "crise"...

crise profonde qui nous touche à la fois personnellement...

et collectivement, et qui oblige, chacun et chacune

d'entre nous à des "remises en question"...

.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Amezeg 13/09/2014 21:36

« La solitude ne naît point de ce que l’on n’est pas entouré d’êtres, mais bien plus de ce que l’on ne peut leur communiquer les choses qui vous paraissent importantes, ou de ce que l’on trouve
valables des pensées qui semblent improbables aux autres.» peut-on lire dans " Ma vie", quelques lignes au-dessus de ce que je viens de citer précédemment.
Ainsi, peut- on ressentir et vivre la solitude même dans le cadre d’un travail social.

Nous piafferons donc d’impatience en attendant que le dur labeur relâche sa puissante étreinte sociale et te permette de revenir ici nous parler de l’aspect collectif à ne pas négliger non plus
dans les rêves...

Amicales salutations de la part d’un ours d’Armorique :-)


P.S. Juste pour : adéquat, bon pour : profitable.
J’ai parfois une petite tendance à la mise en boîte, je dois bien le reconnaître. Mais pas à coup sûr dans le sens où tu le suggères ci-dessus...

La Licorne 14/09/2014 00:39



Cette définition de la solitude me paraît très pertinente...


 


Quant à la "mise en boîte", méfie-toi...ma tendance à moi est de...répliquer !


http://www.linternaute.com/expression/langue-francaise/6558/mettre-en-boite/


 


Tiens, avant de partir, j'ai trouvé un "slogan"...pour résumer mes vues...


C'est :


"Rêver global, agir local..."


J'l'ai un peu "piqué"...mais ne le répète pas... :-))



Amezeg 13/09/2014 20:15

Erratum - Verbe oublié : "Je crois qu’il EST juste et bon de tâcher de discerner - lorsque ce n’est pas évident au premier coup d’œil - ce sur quoi le rêve met l’accent.

La Licorne 13/09/2014 21:15



C'est très "biblique", ça : "Il est juste et bon " !


Il est juste et bon aussi (un avis très personnel, évidemment)


de ne pas tout ranger dans des "petites boîtes"... :-)


 



Amezeg 13/09/2014 19:20

Seigneur ! Que tes réactions sont vives !! Comme toute bonne licorne, tu ne marches pas, tu galopes... ;-)

Pour ce qui est du rapport existant entre le (ou la) solitaire et la collectivité, ces quelques mots de Jung lus, il y a bien longtemps, dans "Ma vie" *, m’ont toujours semblé être très justes
:
« Mais la solitude n’est pas nécessairement en opposition à la communauté, car nul ne ressent plus profondément la communauté que le solitaire ; et la communauté ne fleurit que là où chacun se
rappelle sa nature et ne s’identifie pas aux autres. » " [ * au chapitre : Rétrospective ]

Il y a un ordre de priorité que l’on peut percevoir dans un rêve, l’accent peut porter davantage sur l’aspect individuel que sur l’aspect collectif que l’on peut y déceler (ou parfois le
contraire). Je crois qu’il juste et bon de tâcher de discerner - lorsque ce n’est pas évident au premier coup d’œil - ce sur quoi le rêve met l’accent. N’en déplaise - éventuellement... - à
Clarissa Pinkola Estes.

Au plaisir, chère interlocutrice cornue !

La Licorne 13/09/2014 21:03



C'est juste un dernier galop, Amezeg...car je serai très occupée dans les prochains temps


et le blog risque d'être en pause pour un bon moment.


je serai occupée...par mon travail...qui est un travail très "social"...


En fait, je suis en relation chaque jour avec de très nombreuses personnes,


ce qui "casse" un peu mon image de solitaire...n'est-ce pas ?


 


Au plaisir, cher...contradicteur ! ;-)



Amezeg 13/09/2014 16:03

Ou peut-être es-tu une cornue d’exception, un athanor très solidaire même s’il est aussi solitaire ? :-)

La Licorne 13/09/2014 16:27



Un cas rare, je ne sais pas...une "cornue", c'est sûr...(avec une seule corne)... :-)


 


Oui, on peut être solitaire ET solidaire...


Crois-tu que je sois la seule solitaire à m'intéresser au sort collectif ?


 


Clarissa Pinkola Estes disait : il faut sortir du paradigme OU/OU


pour aller vers le paradigme ET/ET : 


Un rêve n'est pas OU personnel OU collectif...il est parfois ET personnel ET collectif...


Nos problèmes ne sont pas à régler OU à l'intérieur OU à l'extérieur,


ils sont à régler ET à l'intérieur ET à l'extérieur...


Ce n'est pas OU mon petit problème OU celui de tous...


 


...et je te jure que je ne compte pas tant que ça sur les autres..


en général, je n'attends pas trop  que les autres s'y collent....


je fais, dans la mesure du possible, ce que je peux...


et par exemple ici.


Tu remarqueras que je ne suis pas si "entourée" que ça...


et que je ne me décourage pas pour autant... 


 


Mais j'apprécie ceux qui me "donnent un coup de main"... ;-)



Amezeg 13/09/2014 15:58

« Ah, une dernière chose : il semblerait, d'après les messages précédents, que tu croies que ,
quand un rêve est de portée collective, on se sente "moins concerné"... »

C’est que nous pouvons souvent souhaiter le changement...à condition que ce soit les autres "qui s’y collent", sans que ça dérange notre petit confort (ou même inconfort) habituel, celui auquel
nous sommes si attachés (ligotés)...
Serais-tu un cas rare, La Licorne, une exception cornue... ? Mais pas biscornue... !! ;D)